Opera News

Opera News App Download

Bouaké : grève des étudiants de l'INFAS

Yelauvie
2020-10-13 16:32:18

Très tôt ce matin, une masse importante d' hommes et de femmes en uniforme de couleur balnche étaient observable au rond point de Bouaké devant l'église catholique centrale et le CHU . On observait ici et là des hommes en tenue de police. Cette présence massive a très tôt attiré notre attention.

Curieux de savoir le réel motif de cette présence en grand nombre d'hordes de personnes en blouse blanche, nous nous sommes approchés pour nous enquérir sur cette présence massive de cette importante présence d'hommes et de femmes habillés en uniforme blanc.

La première personne que nous avons rentré était un jeune du nom de K. J, étudiant à l'INFAS. Ce dernier vociférant nous fît entendre qu'il souffre et qu'il s'est associé à ces condisciples pour une marche pacifique en vue de faire entendre leur revendication. Nous lui avons posé la question de savoir pourquoi souffres tu ?

C'est ainsi qu'il se mit à expliquer d'entrée de jeu sa situation à Bouaké et les raisons de se rassemblement.

Selon lui, depuis qu'il est affecté à Bouaké à l'institut national de formation des agents de santé en abrégé INFAS, c'est la première fois que sa bourse n'a pas été payé pendant plus de 7 mois. Or, c'est de cette bourse qu'il loue la maison qu'il occupe et qu'il gère ces dépenses quotidiennes.

En effet, cela fait plus de sept mois que les étudiants de l'INFAS de Bouaké ne perçoivent pas leur bourse. Hormis ce fait, d'autres revendications comme le paiement de 30000fr de primes de stage communautaire et l'application du système LMD sont à la base du courroux et du soulèvement massive de ces étudiants de l'INFAS de Bouaké et de Daloa. Pour l'heure, ce rassemblement qui a débuté très tôt passivement a été violemment réprimé à coup de gaz lacrymogène. On se croirait dans un véritable champ de bataille.

Pou rappel, Le décret n°91-655 du 09 octobre 1991 portant création et organisation d'un Établissement Public à caractère administratif dénommé Institut National de Formation des Agents de Santé (INFAS) a propulsé la création de plusieurs établissements de formation des agents de santé en vue de la formation des infirmiers d'État, des maïeuticiens, des sages femmes, des techniciens... Cette prestigieuse école qui fait depuis belle lurette la fierté de la Côte d'ivoire et qui garantie le fonctionnement des centres hospitaliers et de santé est en proie à des troubles de nos jours pendant que nous avançons vers une période électorale trouble.

Que l'État ivoirien prenne des mesures idoines pour régler définitivement ces grèves intempestives nuisibles au fonctionnement de ces institutions de formation qui en réalité n'honorent pas la Côte d'ivoire.

Content created and supplied by: Yelauvie (via Opera News )

Tags:      

Bouaké INFAS
Opera News is a free to use platform and the views and opinions expressed herein are solely those of the author and do not represent, reflect or express the views of Opera News. Any/all written content and images displayed are provided by the blogger/author, appear herein as submitted by the blogger/author and are unedited by Opera News. Opera News does not consent to nor does it condone the posting of any content that violates the rights (including the copyrights) of any third party, nor content that may malign, inter alia, any religion, ethnic group, organization, gender, company, or individual. Opera News furthermore does not condone the use of our platform for the purposes encouraging/endorsing hate speech, violation of human rights and/or utterances of a defamatory nature. If the content contained herein violates any of your rights, including those of copyright, and/or violates any the above mentioned factors, you are requested to immediately notify us using via the following email address operanews-external(at)opera.com and/or report the article using the available reporting functionality built into our Platform

COMMENTAIRES

VOUS AIMEREZ