Sign in
Download Opera News App

 

 

San-pedro, une région enclavée

Deuxième port de la Côte d'Ivoire,San-Pedro est devenue malheureusement inaccessible par la route.C'est la croix et la bannière pour les voyageurs de rallier la région.En effet deux possibilités s'offrent aux usagers venant d'Abidjan de se rendre à San-pédro.La première possibilité est d'emprunter LA CÔTIÈRE longue de 360 km.Il impose aux automobilistes pas moins de 8h de route, tant la voie est dégradée et sinistrée.Les usagers, les plus audacieux, qui ont osé tenter l'aventure par LA CÔTIÈRE le regrettent amèrement au constat des véhicules embourbés,ou endommagés.Si la route précède le développement, soutiennent les experts, nous osons soutenir que San-Pedro et les villes ralliées(Dabou-Fresco-Grand lahou-Sassandra) par la côtière vivent un recul dans leur développement. Malheureusement,c'est toute la Côte d'Ivoire qui paie le prix de cet isolement de son deuxième Port où transitent le café et le cacao,les deux principales mamelles de l'Economie ivoirienne

La deuxième possibilité est la voie de contournement par le centre-ouest passant DIVO, GAGNOA et SOUBRÉ.Au delà du long temps de voyage,ce tronçon est également en proie à d'énormes difficultés liées à l'impraticabilité de la voie.Aussi les ponts traversées s'écroulent sous l'effet des précipitations ou des poids lourds.

En dépit de la réfection de l'aéroport,San-pédro se meurt avec ses atouts économiques et touristiques.En attendant,c'est la consternation totale dans la région.Vu le poids économique de San-Pedro,elle mérite un traitement de roi.DJIBI.

Content created and supplied by: Guedji (via Opera News )

CÔTIÈRE Côte d'Ivoire San

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires