Sign in
Download Opera News App

 

 

La "Miss Mathématiques" recherchée par une société ? Une affaire de 10 millions...

Selon une publication sur la plateforme "COALITION Secteur éducation formation de Côte d'Ivoire" (Facebook), dimanche 19 septembre, une entreprise souhaiterait rentrer en contact avec la lauréate du concours national Miss Mathématiques. «Une multinationale aimerait lui offrir la somme de 10 millions F CFA et une prise en charge pour ses études sur 5 ans. Puis, à sa sortie, nous lui garantissons un emploi prestigieux», écrit l'internaute Serge Sarkoz qui a partagé ce post. À l'en croire, l'objectif de la structure qui recherche la jeune fille vise à valoriser les talents féminins et donner l'exemple aux autres.

«Car nous voulons qu'en Afrique, ceux ou celles qui l'apprendront puissent faire encore mieux que celle-ci, et non les pousser à autre chose», ajoute-t-il. Seule une photo, en illustration du texte a été publiée. L'auteur de la publication croit savoir que l'élève se trouve au Lycée Classique.

L'élève en question, sur l'image, est Grâce Emmanuelle Amoakon. Elle était en classe de Terminale C, à l'EMPT (École militaire préparatoire technique) de Bingerville, durant l'année scolaire 2020-2021. La jeune fille est la lauréate 2018 du concours national Miss Mathématiques. Elle a déjà remporté d'autres récompenses dont le prix d'excellence des écoles militaires 2017 décerné par le président de la République et le 2ème prix du meilleur BEPC. Cette élève s'illustre par le fait qu'elle n'a jamais obtenu une moyenne trimestrielle en dessous de 19, depuis la classe de Troisième. Miss Amoakon a été major de sa promotion et présidente des élèves de l'EMPT. Selon ses responsables, elle a obtenu la plus forte moyenne de l'établissement depuis sa création en 1939. Réservée aux garçons au départ, ce n'est qu'en 2013 que cette école d'excellence a ouvert ses portes aux filles, avec l'admission de 20 élèves.

Pour rappel, le montant de la récompense qui a accompagné le sacre de l'adolescente avait suscité une vive polémique. Certaines personnes ayant jugé dérisoire ce montant, en comparant cette compétition de la science au concours national Miss Côte d'Ivoire.

Content created and supplied by: Fatogoma (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires