Sign in
Download Opera News App

 

 

Sikensi, 04 individus acteurs de la désobéissance civile condamnés à 36 mois de prison ferme

Dans le cadre des élections présidentielles d'octobre 2020 en Côte d'Ivoire, l'opposition ivoirienne a appelé ses militants et sympathisants à la désobéissances civile.

Cet appel mis en pratique par des jeunes dans certaines localités du Pays a été suivi d'actes de vandalisme, destruction de biens publics et l'on a, au cours des manifestations de rues enregistré au moins 85 morts sur l'ensemble du territoire national.

À Sikensi, dans dans région de l'Agnéby-Tiassa, lors de l'appel à la désobéissance civile, les manifestations de rues ont été également émaillées de violences. 

Quatre (04) individus interpellés lors de ces manifestations qui étaient détenus depuis le 20 octobre 2020 ont été présentés hier mercredi 17 février 2021 au juge.

Ces personnes ont comparu à la barre pour répondre des faits de troubles à l’ordre public et voie de fait survenus à Sikensi lors des manifestations de la désobéissance civile.

Nous apprenons de sources proches du dossier que ces individus ont été condamnés à 36 mois soit 3 ans de prison ferme.

Ces individus qui ont nié depuis l’enquête préliminaire, leur participation aux manifestations n'ont pas pu convaincre le substitut résident adjoint de la section de tribunal de Tiassalé, qui a prononcé la sentence.

Le procureur a soutenu que les explications données par ces individus sur les conditions et les lieux de leurs interpellations n'étaient pas cohérentes vu leurs caractères contradictoires et incohérentes.


Alda Dégré

Content created and supplied by: gwladyskouame (via Opera News )

Sikensi

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires