Sign in
Download Opera News App

 

 

Une tenancière de maquis écope de 5 ans de prison pour délit de proxénétisme au tribunal du plateau

Au tribunal de 1ere instance du plateau, dans la session des faits divers du jeudi 15 avril 2021, comparaissait dame SL, âgée de 41 ans propriétaire de maquis habitant le quartier Faya. Elle est poursuivie pour les faits de proxénétisme.

A la barre, elle dit ne pas reconnaître les faits. Mme SL tient un maquis au bas de l'immeuble où elle réside. Pour faire marcher le maquis, elle part au village, vendre des illusions aux jeunes demoiselles pour les faire venir sur Abidjan. Elle leurs promet monts et merveilles. Une fois à Abidjan, dame SL,arrache les portables aux filles pour ne pas qu'elles aient des communications avec des parents et des amis. C'est donc coupées de tous les contacts que les filles travaillent au maquis. Une fois la nuit tombée, SL guide les filles vers des hommes préalablement cooptés qui attendent dans le maquis. Les filles ne sachant où aller et n'ayant aucun rapport avec le voisinage sont obligées de se livrer aux hommes.

C'est lorsqu'une des filles s'est échappée que le pot aux roses a été découvert et dame Sk fût arrêtée.


A la barre, Sk nie les faits et déclare que c'est pour faire son déménagement qu'elle est allée chercher les filles à Facobly, ville située dans l'ouest de la côte d'ivoire. Et le juge de lui demander si pour faire un déménagement, était elle obligée d'aller chercher des filles si loin d'Abidjan et surtout payer 40000f de frais de transport.

Mme la procureure avec les PV des filles victimes et surtout le témoignage d'un client de SL qui a confirmé les pratiques de SL.

SL fût reconnue coupable des faits de proxénétisme et condamnée à 5ans de prison ferme.

Édité par Ben Zoro

Content created and supplied by: serybibenjamin (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires