Sign in
Download Opera News App

 

 

Contravention / Marius Comé à la Police Sotra : "…c’est un vol organisé et le dire n’est pas méchant..."

       La commune de Yopougon, dans le district d’Abidjan a connu de folles journées éreintantes pour les usagers des transports en commun. Les gbakas et autres taxis communaux étaient en grève le lundi 22 novembre 2021. La raison de ce débrayage ? La cherté des contraventions selon les chauffeurs qui se sont exprimés sur le sujet. C’est donc le sujet de l’actualité nationale.

      Invité le 22 novembre comme bien d’autres citoyens sur le plateau de NCI pour en parler, Marius Comoé, Président du Conseil National des Organisations de Consommateurs de Côte d'Ivoire en abrégé CNOC-CI s’est, dans une petite digression, attaqué aussi à la SOTRA pour ses contraventions qu’il a jugées illégales, parce que ne reposant sur aucune disposition de loi : ‘’…on nous dit police Sotra, il n’a jamais existé de police Sotra, il existe une police de l’Etat de Côte d’Ivoire, une police nationale, payée avec l’argent du contribuable ivoirien et cette police dite de la Sotra, fut-elle une société d’Etat, se permet de prélever sur les usagers pour simplement avoir emprunté des voies qu’on dit être réservées à des autobus de la Sotra ; donc des sens interdits…’’.

     Pour l’expert en matière de consommation, la contravention de deuxième classe comme ces sens interdits des voies de la Sotra qui, en principe coûte 2000 fcfa et qui est payable au trésor public, la Sotra fait payer ses contraventions à ses propres caisses. Pour monsieur Marius Comoé, c’est un abus et il n’a pas mâché ses mots pour le dire : ‘’…on vous fait payer 22500 fcfa et où vous payez ça ? à la caisse de la Sotra. Même pas au trésor public, mais c’est un vol organisé et le dire n’est pas méchant..’’. Les mots sont certes forts mais ils ne proviennent pas de la bouche de n’importe qui. Il appartient désormais à la sotra, si elle estime être dans la légalité, de faire valoir ses preuves dans un débat franc aux yeux des ivoiriens.

                 Frederic GNEZE

Content created and supplied by: FredericGneze (via Opera News )

marius comé

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires