Sign in
Download Opera News App

 

 

Procureur :" 5 ans de prison ferme", et le revendeur de drogue "prend sol" brutalement

Gnawa Guy Arsène, jeune ivoirien de 22 ans est sans emploi.Vendredi 21 janvier, il se retrouve au tribunal correctionnel des flagrants délits de Yopougon pour :"détention illicite de cannabis en vue de la cession".

Le prévenu, lui tente de se faire passer pour un consommateur , espérant de ce fait écopé d'une peine moins lourde. " J'ai payé un joint pour aller fumer. Les policiers m'ont poursuivi, je suis tombé dans un trou. Quand ils m´ont pris, je n´avais que 4000F sur moi. Ils m´ont envoyé au commissariat central sur la route d'Abobo. Ensuite ils m´ont amené ici au parquet. Enfin il m´ont transféré à la MACA. Moi, je ne suis pas un vendeur de drogue. Je suis juste un fumeur", affirme Gnawa Guy Arsène.

La procureure démontre le contraire. A la lecture du rapport de police, on se rend compte que le prévenu était bel et bien en train de céder le cannabis. Les policiers ont longtemps observé ses gestes dans le fumoir à ciel ouvert. Alors dès qu'il donnent l'assaut, ils ont pour cible le distributeur du stupéfiant. Les autres, consommateurs eu, se dispersent. Mais les policiers ne se dispersent pas. Ils poursuivent Gnawa Guy Arsène jusque dans son dernier retranchement: un trou.

A l'écoute du récit, le prévenu affirme: " J'étais assis à côté du vrai vendeur. Je fumais seulement."

" Ça évolue. Maintenant, il dit être assis à côté du vendeur en train de fumer. Mais comment est-ce possible à proximité du dealer. C'est insupportable non? Dites la vérité on va quitter ici . Aujourd'hui c'est vendredi", indique le juge-président.

Invitée à y aller pour sa réquisition, la procureure recommande qu'il plaise au tribunal de reconnaître le prévenu coupable et en répression le condamner à 5 ans de prison ferme. La réquisition propulse Gnawa Guy Arsène au sol, à la renverse sur la nuque. " ééh, il a pris sol", dit dans l'assistance un jeune homme. Le prévenu reste inerte. Le tribunal opte pour une suspension d'audience. Le temps que le prévenu retrouve ses esprits.

Quelques minutes après, l'audience reprend. Le prévenu est de nouveau sur pied. Pour donner la décision du tribunal, le juge-président demande aux agents de sécurité de rester vigilants derrière Gnawa Guy Arsène pour l'attraper au cas où il tombe de nouveau. " Le tribunal après en avoir jugé conformément à la loi, déclare le prévenu coupable. En répression , le condamne à 5 ans de prison ferme...". Cette fois, le condamné maintient l'équilibre physique mais pas certain qu'il en soit ainsi au plan moral.

Dan Opéli

Content created and supplied by: Dan_Opeli (via Opera News )

guy arsène yopougon

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires