Sign in
Download Opera News App

 

 

Rafles des forces de l'ordre: en cas d’abus, voici ce que recommande le tribunal militaire

Les populations ivoiriennes peuvent se réjouir des mesures prises par le tribunal militaire d’Abidjan (TMA). Car désormais toute personne prise injustement dans une opération de rafle par des agents des forces de l’ordre et de sécurité peut se faire totalement rétablir dans tous ses droits. Une bonne nouvelle pour les pauvres populations qui ne savaient plus à saint se vouer lorsqu’elles étaient victimes d’un acte abus dans une opération de rafle. Après les premières sanctions qui ont suivies les mises en garde l’année dernière du Centre-Amiral, Ange Kessy, commissaire du gouvernement, certains citoyens, selon le tribunal militaire d’Abidjan, ne savent toujours pas la voie ou la procédure à suivre lorsqu’ils sont injustement pris dans une opération de rafle et surtout lorsque cette opération se mue en mouvement de racket. Certaines victimes rapportent avoir été libérées après avoir soit payé une rançon, ou soit avoir bénéficié d’un soutien d’un ami dans le corps.

Et pourtant, selon le tribunal militaire, les rafles sont régies par des consignes claires. En victime, dame Ekou Viviane avait porté plainte au tribunal militaire au mois de février 2020 dernier contre un agent de la police nationale pour des faits d’abus de pouvoir, tentative d’extorsion de fonds et violation de consignes. Après une enquête lancée contre ce dernier, cet officier de la police nationale qui s’est rendu coupable des faits a été placé sous mandat de dépôt à la Maison d'Arrêt Militaire d'Abidjan (MAMA). C’est pourquoi le tribunal militaire d’Abidjan demande à toute personne raflée injustement de ne pas hésiter à saisir le parquet du Commissaire du Gouvernement. Car soutient le ledit tribunal la police nationale, dans toutes ses missions de sécurisation doit faire preuve de professionnalisme dans le respect des droits de l’homme ; une police au service de la population.

 

Auteur : N. Devinci avec D. K

 Vos commentaires et partages sont vivement attendus

Content created and supplied by: N.Devinci (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires