Sign in
Download Opera News App

 

 

La guerre technologique continue entre la Chine et les USA: les détails

En ichtyologie, le nom vernaculaire poisson-dragon désigne plusieurs espèces de poissons de l'ordre des Stomiiformes, se trouvant dans les eaux profondes de la zone mésopélagique. La conception unique du rotor d'inclinaison du Dragonfish simplifie le fonctionnement et maximise les performances et l'efficacité.

Le Dragonfish sort le grand jeu

Nouvelle star des drones légers de type VTOL, le Dragonfish se prédestine à une grande carrière au sein des forces armées.

Dans la cour des grands 

La société Autel Drones vient de débuter la commercialisation de son VTOL (Vertical Take-Off Landing) « Dragonfish ». Conçu et développé aux Etats-Unis mais assemblé en Chine, le Dragonfish se présente comme une plateforme modulaire et robuste. Ses hélices basculantes au nombre de 2 lui permettent de voler comme un avion et d’atterrir automatiquement comme un hélicoptère. Conçu pour une large gamme d'applications, il peut être utilisé pour l’agriculture, la lutte contre les incendies mais il est principalement axé sur la sécurité publique et l'ISR. L’US Homeland Department aurait déjà fait l’acquisition de plusieurs de ces drones pour surveiller les points sensibles à la frontière mexicaine.

Caractéristiques techniques 

Son poids maximal au décollage est de 9 kilos pour une charge utile de 1,5 kilos. Il peut être monté en 5 minutes et ne demande que 5 secondes pour initialiser les paramètres à l'allumage. Son endurance est de 120 minutes à 30 kilomètres, pour une résistance au vent de niveau 6. Sa vitesse maximale est de 108 km/h pour un plafond de 6000 mètres au niveau de la mer dans des températures comprises entre -20 et +50°. Relié par Wifi, il peut être connecté au réseau GPS, Glonass et Beidou avec une précision de quelques centimètres. Sa charge utile se compose de 4 caméras/capteurs interchangeables en moins de 3 minutes. Elle comprend une caméra 4K stabilisée avec un zoom de 20x, un capteur thermique radiométrique grand angle et un capteur multispectral. La dernière caméra est développée selon les besoins du clients.

Capacités innovantes

Plus-value de ce système, son recours massif à l’intelligence artificielle, ce qui permet à son opérateur une prise en main rapide et simplifiée, l’appareil volant et se stabilisant de manière autonome. L’IA lui permet par exemple de suivre à grande vitesse et à distance de sécurité une voiture évoluant dans les montagnes. Ce suivi adaptatif lui permet de rester discret et silencieux. Autre point important, la possibilité de planifier la mission autour de centres d’intérêts prédéfinies, réduisant ainsi la demande de suivi pour l’opérateur. Ce nouveau système préfigure les futurs drones "débarqués": souplesse d’utilisation, fiabilité, endurance et modularité.

Abonnez-vous et partagez

Content created and supplied by: Nutritionniste (via Opera News )

chine usa

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires