Sign in
Download Opera News App

 

 

Orpaillage clandestin à Tiémelekro : un président d'association prend deux ans de prison ferme


Mis en délibéré pour le le mercredi 18 mai dernier, le tribunal correctionnel de Dimbokro a condamné Bilé Bilé Amelekia a deux ans de prison ferme et une amende de cinquante millions de francs CFA. En effet, le président de l'association des planteurs de Côte d'Ivoire, est accusé de pratique de l'orpaillage clandestin dans la sous-préfecture de Tiémelekro dans le département de M'batto dans la région du Moronou. Le prévenu exerçait cette activité jugée illicite précisément dans les villages d'Ahouanou et d'Amonki. Les mutuelles de développement de ces localités respectives ainsi que des présidents des jeunes se plaingnaient des conséquences néfastes de l'orpaillage clandestin dans ces deux villages. C'est donc suite à ces plaintes que l'affaire a été portée devant les tribunaux.

Bilé Bilé Amelekia n'était pas seul, Kini N'goran travaillait avec lui sur ces chantiers. Lui non plus n'a pas échappé aux poursuites judiciaires puisqu'il a été condamné. Quant à son complice Kini N'goran , mais il a été un plus chanceux. En effet, le complice du président de l'association des planteurs s'est en sorti avec douze mois de prison à sortir de sursis. Il faut faire remarquer que le prévenu n'était à la barre au moment de cette condamnation. Les plaignants eux ont poussé un véritable ouf de soulagement. En effet, pour eux, cette activité faisait beaucoup de mal aux populations.


Louh Bertin

Content created and supplied by: DiomandéLouhBertin (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires