Sign in
Download Opera News App

 

 

San Pedro / Bagarres rangées : Le Caire Bamba initie une tournée de sensibilisation des populations

A côté de son rôle de prévention et de répression du banditisme, la Police Nationale a un rôle de sensibilisation des populations. Bamba Gbeu Daniel, commissaire de police et chef de service du deuxième arrondissement de Police de San Pedro sis au quartier Bardot le sait bien! Dans l'optique d'accroître l'efficacité de ses hommes dans la lutte contre le banditisme, la délinquance juvénile et les bagarres rangées qui endeuillent très souvent des familles, celui-ci a initié, depuis le mercredi 19 Mai 2021, une tournée de sensibilisation des populations des quartiers du Grand Bardot.

Cette tournée de sensibilisation qui n'est d'ailleurs pas la première du genre, fait suite aux récentes altercations entre jeunes ayant pris part à une partie de beuverie le jeudi 13 Mai dernier dans un maquis au quartier Séwéké 4. Altercations qui ont occasionné la mort du jeune Konaté N'golo Lamissa et qui ont failli dégénéré en un affrontement entre deux groupes rivaux au quartier Victor Ballet, un quartier populaire de San Pedro. Affrontement qui, rappelons-le, a été évité de justesse grâce à l'intervention des policiers du commissariat du 2è arrondissement appuyés par ceux de la Préfecture de Police de San Pedro.

C'est d'ailleurs par le quartier Victor Ballet que le commissaire Bamba Gbeu Daniel a démarré sa tournée de sensibilisation des populations des quartiers du Bardot.

La rencontre s'est tenue chez le vieux Zana Koné, vice-président du quartier Victor Ballet et a enregistré la présence des responsables d'associations de jeunes et des religieux.

Prenant en premier la parole, le commissaire Bamba Gbeu Daniel a dit être venu dans le quartier Victor Ballet avec ses hommes, au lendemain de l'affrontement entre groupes rivaux dont ce quartier a failli être le théâtre, pour inviter tous, parents, leaders de jeunesse, hommes religieux, à s'impliquer dans la lutte contre la délinquance juvénile. Pour les uns, en encadrant leurs enfants, pour les autres, en dénonçant les actes et autres  comportements répréhensibles, a fait savoir le commissaire Bamba Gbeu Daniel. Bamba Gbeu Daniel a en outre dénoncé le laxisme de certains parents et leur silence coupable. C'est pourquoi il a insisté sur la nécessité d'une franche et sincère collaboration entre les populations et la Police qui, à la vérité, travaille pour elles, pour leur sécurité.

Tous ont salué et encouragé l'initiative du commissaire Bamba Gbeu Daniel et ont pris l'engagement de se mettre à la disposition de la Police et de travailler en synergie avec elle afin "d'assainir" le quartier Victor Ballet.

"Ces enfants, nous les connaissons! Ces mauvais enfants quitteront Victor Ballet. Ils pensent être des fous. Nous leur montrerons que nous, leurs aînés, sommes encore plus fous!", a lancé Doukouré Moussa visiblement remonté.

Le vieux Zana Koné, vice-président du quartier Victor Ballet, a remercié le Caire Bamba et ses hommes pour avoir été aux côtés des populations de son quartier au cours de cette journée du vendredi 14 Mai dernier et a réitéré l'engagement de jeunesse et des populations de ce quartier à collaborer étroitement avec les forces de police dans la lutte contre la criminalité.

"C'est une question de survie. Nous sommes prêts à dénoncer ces enfants pour notre sécurité", a t-il martelé.

Si tous ont pris l'engagement de travailler en symbiose avec les forces de Police, les populations de Victor Ballet ont souhaité la destruction des fumoirs qui pullulent dans ce quartier et l'arrestation des vendeurs de drogue.

Avant de prendre congé de ses hôtes, le commissaire Bamba a tenu à les remercier pour l'engagement pris et les a rassurés du soutien de la Police dans cette lutte.

Après le quartier Victor Ballet, le commissaire Bamba Gbeu Daniel et ses hommes, toujours le cadre de cette tournée de sensibilisation, mettront le cap sur quartier Bardot 17.

Rappelons que dans le cadre de la lutte contre la délinquance juvénile et notamment les bagarres rangées appelées dans le jargon Ivoirien "Gnaga de groupes" ou encore "Gnaga de respect" dans le Grand Bardot, le commissaire Bamba Gbeu Daniel et ses hommes donnent le tournis aux "mauvais enfants". Plusieurs d'entre eux, les chefs de gangs notamment, ont été interpellés et mis à la disposition du Parquet près du Tribunal de Première Instance de Sassandra où ils croupissent dans les geôles de la Maison d'arrêt et de Correction de la même ville. Au quartier Belleville, anciennement quartier Zimbabwe où ce phénomène des bagarres rangées avait pris de l'ampleur, l'on note son recul devant les actions des hommes en tenue.

Yeck

Content created and supplied by: LeRafiki (via Opera News )

caire bamba n'golo lamissa san pedro

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires