Opera News

Opera News App

Le 8 mars chez les femmes agents de sécurité de Cote d'Ivoire,leurs différentes réalités

SYNASCI
By SYNASCI | self meida writer
Published 20 days ago - 0 views

Elles sont de plus en plus nombreuses dans le secteur de la sécurité privée en Côte d'Ivoire, ses femmes agents de sécurité et mères de familles sur lesquelles l’essentiel de survie de leurs familles respectives  repose.

Jusque là il était quasiment impossible de voir des femmes exercer ce métier pré-jugement destiné aux hommes; même sur  les sites où les agents hommes devaient effectuer des fouilles corporelles aux personnes de deux (2) sexes (hommes et femmes). Alors que dans ces cas de figure il est plutôt recommander que ces fouilles soient effectuées par les personnes de même sexe ( femme pour les fouilles des femmes et les hommes pour la fouilles des hommes) . 

Parmi ces Amazones l'on retrouve aussi bien des étudiantes,des veuves que des femmes souhaitant être automnes.Si les femmes ont compris qu'elles ne doivent rester en marge d'aucune forme de développement socio-professionnel pour assurer leur autonomie et assumer leur place dans la société ivoirienne actuelle , il faut noter  que le secteur de la sécurité privée qui est le plus grand pourvoyeur d'emploi a été leur dernière cible à être  pris d’asseau car le taux de personnes de sexe féminin au sein de cette corporation reste encore très faible par apport aux autres .       

Des années 90 au début des années 2000, Il était exceptionnel de voir une femme agent de sécurité et célà a eu de nombreuses conséquences pour celles qui exerçaient déjà ce métier car jusqu'à ce jour elles sont toujours victimes de nombreuse discriminations et abus de part et d'autre.

La plupart dit avoir au moins une fois été victime d’harcèlement sexuel et / ou d'abus de la part , soit de leur employeur ou du client ou même de la part de leurs collègues car ces derniers ne voient en elles que des proies sexuelles faciles ; ces harcèlements sont devenu tellement fréquents qu'ils peuvent aller jusqu'aux menaces de renvoie sous la forme de chantage . En effet pour avoir être posté sur des sites où elles pourront être pointées enfin de recevoir l'intégralité de leur salaire à la fin du mois, elles doivent être cuisinées par soit un chef hiérarchique ou le client ou même un collègue .Ou encore pour être promu à d'autres postes il faudra qu'elles fassent valoir leur intimité et leur dignité en échange.Celles qui refusent sont ainsi dans le collimateur de leurs bourreaux.Malheureusement très peu d'elles ose en parler ou dénoncer ces faits d'une extrême gravité souvent banalisés par l'opinion publique . 

Les 35% des femmes dans ce secteur qui tombent en ceinte sont aussitôt renvoyées par leur employeur alors que les textes du code du travail sont bien clairs dans ces cas précis. 

Sous-estimées marginalisées et abusées, ces femmes agents de sécurité privée qui représenteraient à peine les 10% des 78.000 agents de sécurité privées sur toute l'étendue du territoire ivoirien, avec la moyenne d'age comprise entre 22 et 32 ans ,restent encore la cible de nombreuses formes de discriminations. D'où le refus des employeurs du dit secteur de les promouvoir au poste qui sont dit etre mieux tenu par des hommes que les femmes ( les unités de patrouille,les unités d'intervention , les unités de maitre-de-chient etc...) 

Malgré les contraintes familiales , les pré-jugés et ces nombreux abus dont elles sont victimes , le nombres de recru de personne de sexe féminin ne faiblit pas mais connait une hausse car de plus en plus d'institutions s'intéressent aux questions discriminatoires liées aux genres .

De nombreux facteurs peuvent amplifier la mauvaise posture féminine au sein de ces entreprises de sécurité privée ivoiriennes ,ce sont entre autre leur abstinence, rétissance ou discrétion à la prise de décisions dans ces entreprises.Les femmes agents de sécurité s'auto-exclus de la vie syndicale ou dégueulatoire au sein des dites entreprises.Ce qui rend d'autant plus vulnérables que leur discrétion ou silence sensé les rendre invisible aux ciblages et autres formes d'abus du genre .


Pour ce fait le "SYNDICAT NATIONAL DES AGENTS DE SECURITE DE CÔTE D'IVOIRE" a dopté une politique de basée sur l'inclusion des  femmes sein de chaque section du SYNASCI dans les différentes entreprises pourqu'elles soient mieux instruites sur leurs droits et devoirs. Célà permettra une nette éradication des abus dont elles peuvent être victime .

 

Content created and supplied by: SYNASCI (via Opera News )

Tags:      

cote d'ivoire côte d'ivoire
Opera News is a free to use platform and the views and opinions expressed herein are solely those of the author and do not represent, reflect or express the views of Opera News. Any/all written content and images displayed are provided by the blogger/author, appear herein as submitted by the blogger/author and are unedited by Opera News. Opera News does not consent to nor does it condone the posting of any content that violates the rights (including the copyrights) of any third party, nor content that may malign, inter alia, any religion, ethnic group, organization, gender, company, or individual. Opera News furthermore does not condone the use of our platform for the purposes encouraging/endorsing hate speech, violation of human rights and/or utterances of a defamatory nature. If the content contained herein violates any of your rights, including those of copyright, and/or violates any the above mentioned factors, you are requested to immediately notify us using via the following email address operanews-external(at)opera.com and/or report the article using the available reporting functionality built into our Platform

VOUS AIMEREZ

RD Congo: Âgée de 28 ans, Aminata Namasia Bazego devient la plus jeune ministre du pays

9 minutes ago

9 🔥

RD Congo: Âgée de 28 ans, Aminata Namasia Bazego devient la plus jeune ministre du pays

Education nationale : suspension du mot d’ordre de fermeture des établissements privés laïcs et...

21 minutes ago

14 🔥

Education nationale : suspension du mot d’ordre de fermeture des établissements privés laïcs et...

Emploi et protection sociale : le ministre Adama Kamara, pour le renforcement d’une politique...

33 minutes ago

1 🔥

Emploi et protection sociale : le ministre Adama Kamara, pour le renforcement d’une politique...

Education/ M. Andjou Andjou:"La Côte d'Ivoire doit avoir son indépendance pédagogique''

1 hours ago

132 🔥

Education/ M. Andjou Andjou:

Les chiffres des décès du Covid-19 en France seraient en réalité supérieurs à ce qui est avancé

1 hours ago

9 🔥

Les chiffres des décès du Covid-19 en France seraient en réalité supérieurs à ce qui est avancé

À Gagnoa, le cercueil de son frère le désigne coupable, ses amis fescistes paralysent la ville

1 hours ago

385 🔥

À Gagnoa, le cercueil de son frère le désigne coupable, ses amis fescistes paralysent la ville

CNRA et URI font le point des projets financés dans le cadre du C2D au ministre Adama DIAWARA

1 hours ago

35 🔥

CNRA et URI font le point des projets financés dans le cadre du C2D au ministre Adama DIAWARA

‘’Etats généraux de l’école ivoirienne’’ : décision courageuse à saluer mais…

2 hours ago

896 🔥

‘’Etats généraux de l’école ivoirienne’’ : décision courageuse à saluer mais…

Un journal révèle le nom des protégés de Gon Coulibaly remerciés du gouvernement Achi

2 hours ago

2930 🔥

Un journal révèle le nom des protégés de Gon Coulibaly remerciés du gouvernement Achi

Ligue des Champions : l’UEFA va modifier la règle des buts inscrits à l’extérieur

3 hours ago

30 🔥

Ligue des Champions : l’UEFA va modifier la règle des buts inscrits à l’extérieur

COMMENTAIRES