Sign in
Download Opera News App

 

 

Phénomène de faux fers à béton: Issiaka Diaby parle de 80 mille tonnes cachées

Phénomène des faux fers à béton

Issiaka Diaby avance le chiffre de 80 mille tonnes cachées

Cause principale, selon lui, de l'effondrement des maisons et immeubles en Côte d'ivoire, le président du Collectif des victimes de Côte d'ivoire, Issiaka Diaby, est en guerre depuis plusieurs jours contre la fabrication et la vente des faux fers à béton. Ainsi, au cours de la rencontre d'écoute qu'il a eue, ce mardi 21 septembre 2021, au Plateau, avec des revendeurs de ce matériau de construction, issiaka Diaby a relevé que 80 mille tonnes de faux fers à béton sont prêts à être écoulés sur le marché ivoirien.

Le président du collectif des victimes a même ajouté, à cette occasion, qu'il connaît les lieux où ces faux fers à béton ont été dissimulés. Bientôt, a-t-il annoncé, des meetings seront organisés sur les lieux où ce faux matériau de construction a été caché pour dénoncer cette supercherie. Le président du collectif des victimes a également fait savoir qu'un industriel a même tenté récemment de vendre du faux fer à béton pour la construction de la nouvelle tour F au Plateau. N'eut été la vigilance du maître d'ouvrage qui a soumis ce fer à un contrôle, le drame serait arrivé après la construction de cet édifice. Avant, ces differentes informations, issiaka Diaby a fait savoir que depuis sa première sortie relative à ce dossier 5 personnes ont été interpellées et des enquêtes en cours

Au cours des échanges qu'ils ont eu avec leur hôte, les revendeurs de fer à béton ont, dans leur majorité, clamé qu'ils n'ont pas les moyens et les machines pour contrôler la qualité et le diamètre du fer qu'ils vendent. D'où la nécessité, selon eux, que l'État prenne toute sa responsabilité dans le contrôle de la qualité du matériau. Après ces échanges, les partie ont convenu d'une autre rencontre dans les jours à venir.

Romarick Dosso

Content created and supplied by: Romarick_Dosso (via Opera News )

Côte Issiaka Diaby Plateau

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires