Sign in
Download Opera News App

 

 

Affaire les Libériens tués à N'Dotré ont été extraits de la prison de Sassandra : le parquet dément

Depuis l'attaque des positions des Forces Armées de Côte d'Ivoire (FACI), à la base militaire de N'Dotré, qui s'est soldée par la mort de deux Libériens parmi les assaillants tués, une vidéo circule sur la toile faisant croire que ces deux personnes tuées étaient en détention à la Maison d'Arrêt et de Correction de Sassandra, d'où elles avaient été extraites nuitamment avant l'attaque par des inconnus.

La publication de cette vidéo a aussitôt suscité une réaction du Parquet Général de Daloa, à travers un communiqué pondu par le Procureur Général près de la Cour d'Appel de Daloa, qui a tenu à apporter un démenti formel à ce qu'il a appelé des allégations dénuées de tout fondement.

Selon le média Aminita 24 qui donne l'information sur sa page Facebook, le Procureur Général près de la Cour d'Appel de Daloa, a rappelé que dans la prison de Sassandra, seules deux (2), Libériens sont actuellement en détention, sur Onze (11), initialement et dont neuf (9), ont recouvré la liberté à la suite de l'exécution de keurs peines.

Voici l'intégralité du communiqué du Procureur Général près de la Cour d'Appel de Daloa :

<< Une vidéo mise en ligne ces derniers jours sur les réseaux sociaux laisse croire que des individus de nationalité Libérienne tués dans l'attaque de la base militaire de N'Dotré, dans la nuit du mardi 20 au mercredi 21 avril 2021, seraient des détenus extraits nuitamment pr des inconnus dans la nuit du 17 au 18 avril 2021 de la Maison d'Arrêt et de Correction de Sassandra, où ils étaient incarcérés pour trafic de stupéfiants.

Le Procureur Général près de la Cour d'Appel de Daloa voudrait indiquer que ces allégations sont dénuées de tout fondement. Elles le sont d'autant plus qu'aucune des deux (2), personnes de nationalité Libérienne actuellement détenues à la Maison d'Arrêt et de Correction de Sassandra,n'a été extraite, encore moins pour des fins alléguées.

Il tient à porter à la connaissance de l'opinion nationale et internationale que de 2018 à ce jour, la Maison d'Arrêt et de Correction de Sassandra a accueilli Onze (11), pensionnaires de nationalité Libérienne dont Neuf (9),ont été libérés à l'issue de l'exécution de leurs peines.

Fait à Daloa le 23 Avril 2021

Le Procureur Général >>

Voici qui vient mettre fin à ce débat.

Bassira

Content created and supplied by: Bassira (via Opera News )

daloa sassandra

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires