Sign in
Download Opera News App

 

 

''Faut-il désespérer de la Côte d'Ivoire ?" Le 6eme livre de Geoffrey Julien Kouao est disponible

Cinq années que le politologue et essayiste Geoffrey Julien Kouao pousse la réflexion, se saigne au quatre veines pour éclairer les lanternes sur les questions de bonne gouvernance en vue d'un idéal socio-politique. De "Côte d'Ivoire : la troisième République est mal partie" "Et si la Côte d'Ivoire refusait la démocratie !" "Le Premier ministre : un prince nu" "2020 ou le piège électoral" à "Côte d'Ivoire, une démocratie sans démocrate", l'expert ne s'embarrasse pas de fioritures pour tirer sur la sonnette d'alarme. Il en est arrivé à se demander "Faut-il désespérer de la Côte d'Ivoire ?" en raison des violences électorales et de l'apologie de l'impolitique.

Dans cette sixième production, le politologue et essayiste pointe du doigt les causes des violences électorales en Côte d'Ivoire : la faillite de l'État et le refus de l'alternance, le viol flagrant de la Constitution et du code électoral, le dysfonctionnement chronique du cadre institutionnel des élections et la confiance de la rhétorique impolitique sont entre autres les plaies qui affectent le processus électoral et la démocratie en Côte d'Ivoire. Toutefois Geoffroy Julien Kouao ne se contente pas d'un faisceau de critiques. Comme à l'accoutumée, il met un point d'honneur sur une initiation à la science politique (les formes de l'État, les formes de gouvernement, la différence entre systèmes et régimes politiques, les idéologies et les acteurs politiques) car se demande-t-il "Peut-on être Républicain et/ou democrate si on ignore ce qu'est la République et la démocratie ? Enfin, l'expert propose le régime parlementaire à la Côte d'Ivoire.

Les férus des questions de bonne gouvernance et de démocratie sont invités à se délecter de cette dernière production du politologue et essayiste Geoffrey Julien Kouao.


Cyrille NAHIN

Content created and supplied by: Cyrille_NAHIN (via Opera News )

côte d'ivoire geoffrey julien kouao geoffroy julien kouao

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires