Sign in
Download Opera News App

 

 

Taxé d'être méconnu, le président des consommateurs accuse : "c'est de la mauvaise foi de dire ça"

Le Vendredi 17 septembre 2021, monsieur Ben Soumahoro Fally, pésident de la coalition nationale des organisations des consommateurs de Côte d'Ivoire n'a pas été tendre sur le plateau de l'émission On En Parle (NCI ) face aux critiques de la méconnaissance des associations des consommateurs.

"Les consommateurs n'approchent pas les associations pour être informés. Ce n'est pas en restant dans votre salon, au maquis et bavardé que cela va régler votre problème. C'est de la mauvaise foi de demander où sont les associations des consommateurs, si c'est pour nous insulter sur la toîle, ils savent où on se trouve. Heureusement que ce n'est qu'une minorité, mais la grande majorité des consommateurs sait où nous joindre" s'est défendu le président avant d'indiquer que leur siège se trouve à Adjamé non loin de la pharmacie Roxy et sur Google où une liste de leurs adresses peut être trouvée grâce à une recherche.

Monsieur Ben Fally a aussi souligné que les 8 organisations spécialisées et 5 généralistes que forment la coalition font du bénévolat.

Concernant les actions concrètes qu'ils mènent pour le bien des consommateurs, monsieur Ben Soumahoro Fally détaille.

"Nous prenons les préoccupations des consommateurs pour remonter vers les décideurs publics et privés et les informations que nous recevons du gouvernement, nous faisons remonter aux consommateurs. Si le gouvernement prend une décision qui va dans le sens de l'intérêt général, on le soutient."

De même, en 2016 lors de la crise double facture, ils sont montés au créneau pour dire non à la facturation. Pendant que la compagnie demandait 2 mois de différence entre les deux factures, ils ont obtenu un an de différence. Depuis la cherté de la vie, ils multiplient les échanges avec les autorités via le ministère du commerce mais les consommateurs doivent jouer aussi un rôle, signale monsieur Ben Fally.

"Je demande au consommateur d'adopter la culture du boycott car nous avons en face des producteurs qui ont des moyens. Souvent le gouvernement ne peut pas interférer dans le jeu de l'offre et la demande. Je ne connais pas une entreprise privée qui peut résister au 72 h de boycott des consommateurs" a-t-il exhorté en exprimant leur engagement à intensifier les actions au service des consommateurs.

Il existe des bureaux des associations des consommateurs dans chaque commune et ville. Au ministère du commerce, à la radio et à la télé, les contacts des associations des consommateurs sont également disponibles. 

N'oubliez pas de partager l'article et suivez nous pour ne rien rater des Juteuses infos sur vos stars préférées.

Content created and supplied by: InfoJuteuse (via Opera News )

ben soumahoro fally

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires