Sign in
Download Opera News App

 

 

Abou Nidal passe aux aveux: "en Europe, j'ai eu à faire de faux documents par instinct de survie"

Abou Nidal fait partie des plus grosses têtes de Coupé-décalé en Côte d'Ivoire. Avec plusieurs concepts à son actif dont "la chaussure qui parle", il a fait les beaux jours de ce mouvement, auquel il apporte beaucoup en ce moment, à travers des actions socio-éducatives de grande portée; encourager l'excellence en milieu scolaire par la distinction des meilleurs élèves, dans toutes les régions de notre pays.

Assurément, cette noble vision d'Abou Nidal est d'autant plus à saluer qu'il s'est battu courageusement pour atteindre le niveau social qu'il a aujourd'hui; même si, à un moment de sa vie, il a dû tremper dans des affaires louches, comme il l'a lui-même révélé à l'émission Show Buzz, ce 26 août 2021 sur NCI.

"En Europe, j'ai eu à faire de faux documents par instinct de survie", a-t-il confessé; documents douteux permettant aux immigrés de "travailler au noir" au début des années 2000. Mais, Abou Nidal a déclaré qu'aujourd'hui, tout cela était derrière lui, dans la mesure où il y a bien longtemps qu'il gagne honnêtement sa vie. Il faut dire que la vie de celui qui se fait appeler "le Wara Boss" n'a pas été de tout repos. Plusieurs années en arrière, après un séjour en Allemagne, il s'est retrouvé aux Etats-Unis en tant que coiffeur, pour s'établir finalement en Suisse, d'où son surnom de "Abou Nidal de Genève". Un parcours jonché de difficultés, et qui a fini par forger son caractère de battant et de gagnant.

THE BEST OF THE BEST

Content created and supplied by: thebestofthebest (via Opera News )

abou nidal côte d'ivoire europe

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires