Sign in
Download Opera News App

 

 

Il y a ces personnes qui font l'histoire, qui sont l'histoire. Israël et Me Seri Zokou en parlent

Il y a ces personnes qui font l'histoire, qui sont l'histoire. Ces icônes dont le parcours laisse assurément des traces…


Il y a ces personnes qui font l'histoire, qui sont l'histoire. Ces icônes dont le parcours laisse assurément des traces…


Me Seri Zokou. De Godoua à Siporex. D'Abidjan à Bruxelles puis La Haye. 

Du journalisme (avec pour mentors Mamadou Ben Soumahoro et la presse libre) au droit, le droit international. 

Un chemin d'existence jalonné d'engagement pour les valeurs de liberté et de démocratie, d'arrestations, de clandestinité et d'exil... Puis la Belgique. La poursuite des études en droit, un nouveau monde, une nouvelle société, des choses à apprendre : entrer dans le moule sans s'oublier. « Mon africanité a été renforcée en Europe. C’est là-bas que j'ai réappris à m'approprier la culture ivoirienne, la musique, la littérature », se souvient l'homme.


Rester libre, cela ne l’a jamais quitté. Se donner les moyens de sa liberté, devenir avocat, lancer son propre cabinet, à Bruxelles : Phénix Law. 

Des échecs, des succès et la CPI. Quelle histoire !

Dans un contexte où la matière est neuve. Le droit pénal international. Remettre à plat sa vision souverainiste du droit, pour défendre deux Ivoiriens. « Nous nous sommes engagés... au péril de nos vies. Mais ce combat a été mené avec beaucoup de rebondissements et beaucoup d'émotions », souligne-t-il. 


Que retenir à la fin ? 

De l'humilité. L'envie de transmettre. 

Nos étudiants, de l'Institut Africain des Médias, ont été abreuvés par le parcours de l'un des avocats de Charles Blé Goudé. Une master class à la croisée du droit, de l'histoire et de la politique. 


Des rencontres qui font partie intégrante de notre programme de formation. Au DEPJ aussi.

Les inscriptions au concours sont toujours ouvertes 👉 https://iam-abidjan.ci/depj/

Israël Guebo

Content created and supplied by: Boy225 (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires