Sign in
Download Opera News App

 

 

Pascal Affi N'guessan critiqué pour avoir félicité le nouveau chef du gouvernement ivoirien

Depuis hier nous observons sur les réseaux sociaux les partisans EDS, critiqués et même allant plus loin, injurent le président du front populaire ivoirien, Pascal Affi N'guessan pour avoir félicité le nouveau chef du gouvernement ivoirien.


Vous n'êtes pas avec quelqu'un et vous voulez qu'il agisse comme vous voulez et vous pensez.

Pourquoi ce que le Président Affi et le FPI font vous intéressent ?


Laissez le soin aux militants et sympathisants de son parti de le critiquer. Vous, vous en avez pas le droit.


Lui et le Fpi ont leur vision de la démocratie et du jeu politique. Vous, vous avez la vôtre.


Vous êtes allés créer votre EDS, parceque vous n'allez pas dans le même sens que le président Pascal Affi N'guessan et le Fpi. Alors vous ne devez rien attendre de lui et du Fpi. Il n'iront pas dans votre sens.


Le président Affi et le FPi pensent que la politique n'est pas la chienlit, mais la confrontation des idées et des stratégies pour la bonne gestion de l'état et de la sauvegarde de la paix. Vous, vous pensez le contraire.


Le président Affi et le fpi, pensent que le dialogue inclusif est l'arme des grands hommes et de grandes formations politiques. Vous, vous pensez le contraire.


Le président Affi et le Fpi pensent qu'il faut avoir le sens commun dans notre divergences et différences. Vous, vous pensez le contraire.


Le président Affi et le fpi pensent qu'il faut un modèle nouveau dans la sphère politique aujourd'hui encore, qui proscrit la haine entre les ivoiriens. Vous, vous pensez le contraire.


Le. President Affi N'guessan et le Fpi pensent que la gestion de l'état ne se fait pas dans la haine et l'esprit de vengeance par tous les moyens. Vous, vous pensez le contraire.


C'est ça la démocratie. Vous devez accepter que nous ayons des courants de pensées différentes et divergentes. On n'est pas dans royaume où dans une monarchie. Nous sommes en démocratie. Donc souffrez qu'on ne pense pas de la même façon au même et pour la même circonstance.


Le président Pascal Affi N'guessan et le fpi ont pensé depuis 2014 qu'il faut participer au jeu politique en prenant part à toutes les élections. Vous, vous avez souhaité que le temps s'arrête tant Laurent Gbagbo ne remet pas les pieds en côte d'ivoire.

Mais on ne s'est pas appris à votre façon de penser en cette période. On vous a donné le temps de comprendre que nous avons raison. C'est pourquoi aujourd'hui vous avez pris part aux élections législatives pour être présent au parlement.

Vous parlez de reconnaître la légitimité à Ouattara. Et pourtant, Laurent Gbagbo reconnaît la légitimité à Ouattara. C'est pourquoi il n'a pas soutenu la mise en place du CNT en son temps.

Il reconnaît la légitimité à Ouattara. C'est pourquoi il appelle le régime d'Abidjan, " les autorités du pays ".

Il reconnaît la légitimité à Ouattara. C'est pourquoi il a attendu que Ouattara lui délivre des passeports et attend l'accord de ce Ouattara pour rentrer au pays.

Si non dans son interview accordée à TV5 monde, il a dit et je cite: " je peux me procurer un passeport. Je peux rentrer au pays. Mais je veux pas remettre en cause la paix et la stabilité de mon pays. C'est pourquoi je laisse le soin aux autorités de mon pays de créer les conditions par des négociations pour mon retour", fin de citation.


Arrêtez de nous emmerder. Arrêtez de vous emmerder vous vous-même. Arrêtez d'emmerder les ivoiriens.


On vous a vu ici mettre en statut et en photo de profil Ahmed Bakayoko. Pourtant on sait son rôle dans la chute du pouvoir Laurent Gbagbo et son rôle dans les différents gouvernements Ouattara.


Vous voulez faire la guerre, faites là si vous en avez les moyens.

Guy Landry Boy225

Content created and supplied by: Boy225 (via Opera News )

fpi pascal affi n'guessan

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires