Sign in
Download Opera News App

 

 

Quand la morale influence la loi et conduit à interdire les" tenues indécentes "

Dans la société , l'homme est guidé par plusieurs règles . Mais la seule qui soit coercitive c'est bien la règle de droit . Dès lors , le non respect d'une règle de droit , conduit inexorablement à des sanctions qui peuvent aller à l'amende ou la privation de liberté .

À la base , porter des tenues indécentes , à savoir les jupes courtes , des leggings , des vêtements qui laissent entrevoir , certaines parties du corps de la femme , est beaucoup plus une question de moralité que de loi . Dès lors , une jeune fille ne s'habillerait pas de façon indécente , parce que la religion et la moralité jugent que c'est contraire à leurs règles .

En effet , pour ces deux règles , la femme doit se couvrir , convenablement . Toutefois , ces deux règles n'ont pas un caractère coercitifs . Dès lors , cette recommandation vestimentaire n'est pas respectée. Au regard de ce laxisme , certains pays , ont légiférer sur un projet de loi visant l'interdiction des tenues indécentes , faisant de cette règle , une loi à respecter et dont le non respect , conduit à des contraintes physiques ou pécuniaires .

C'est ainsi que dans les pays comme l'Ouganda , le Burundi , le non respect de cette règle par les jeunes filles est passible de sanctions .

C'est un coup de tonnerre pour les femmes mais , car cette loi est vue comme une restriction de la liberté notamment , celle de porter ce que l'on veut . Cependant , pour les initiateur de cette loi , c'est d'éviter , la provocation de la part de jeunes filles et dès lors de réduire les agressions sexuelles , comme si ce que l'on porte donne l'autorisation de se faire agresser !

Quoi qu'il en soit , la morale et la religion , influence tantôt la règle de droit .

Content created and supplied by: Deme (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires