Sign in
Download Opera News App

 

 

La France ''boude'' les États-Unis qui viennent de lui arracher un très gros contrat

La France ne décolère pas à l'encontre de ses alliés historique et pour cause, les États-Unis et le Royaume-Uni lui ont fait un ''tapé dos'' en annonçant un partenariat stratégique incluant la fourniture de sous-marins américains à Canberra (capitale de l'Australie) pour contrer la Chine dans la région Indo-pacifique.

Ce partenariat est un énorme coup dur pour la France puisqu'elle débouche sur l'annulation d'un gros contrat d'achat de ses sous-marins par l'Australie. Ironie du sort, elle qui était déjà sur le coup depuis 2016 se voit maintenant balayée par ses alliés.

Cette nouvelle alliance militaire entre l'Australie, les États-Unis et le Royaume-Uni prive la France d'un contrat faramineux qui prévoyait la livraison à Canberra ( la capitale australienne) de douze sous-marins à propulsion conventionnelle pour un montant de plus de 50 milliards d'euros.

En vertu de ce pacte, l'Australie s'équipera desormais auprès des États-Unis de sous-marins à propulsion nucléaire. Un pacte qui ne fait pas l'affaire de la France et pour justifier son mécontentement, elle a decidé vendredi dernier de rappeler ses ambassadeurs aux États-Unis et en Australie pour consultation.

''À la demande du président de la République, j'ai décidé du rappel immédiat à Paris pour consultation de nos deux ambassadeurs. Cette décision exceptionnelle justifiée par la gravité exceptionnelle des annonces effectuées le 15 septembre par l'Australie et les États-Unis (...) L'annonce d'un nouveau partenariat entre les États-Unis et l'Australie visant à lancer des études sur une possible future coopération sur des sous-marins à propulsion nucléaire constitue des comportements inacceptables entre alliés et partenaires.'' a déclaré le Ministre des affaires étrangères Jean-Yves Le Drian dans un communiqué.

Les États-Unis quant à eux, deplorent la décision française tout en assurant que Washington discuterait avec Paris dans les prochains jours pour résoudre leur différend notamment en marge de l'Assemblée générale de l'ONU. l'Australie de même a déploré la décision française de rappeler son ambassadeur tout en comprenant la déception de Paris avec qui Canberra veut continuer à travailler de manière constructive.

Life24. N'hésitez pas à nous suivre pour ne plus manquer nos prochaines publications.

Content created and supplied by: Life24 (via Opera News )

chine france

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires