Sign in
Download Opera News App

 

 

L'esclavage des blancs : une histoire qui est très peu connue

Géneralement quand on parle d'esclavage, l'on fait allusion à la traite des noirs mais pourtant les blancs aussi le furent dans le passé. En effet la traite des blancs en barbarie est une histoire très peu connue de tous. En effet depuis l'Anatolie et le Maghreb, la traite des blancs debuta à l'Antiquité et se poursuivit jusqu'à l'époque médiévale.

Les côtes européennes furent victime de nombreux raids notamment suite a l'invasion arabo-musulmane de l'Espagne mais fût finalement repoussée. Toutefois c'est à Béjaïa dans l'actuelle Algérie où prospéra le plus grand marché d'esclaves, c'est à l'apogée de l'Empire Ottoman que l'esclavage s'intensifia avec une zone d'influence allant d'Afrique du Nord au Yémen en passant par les Balkans. Plusieurs millions d'esclaves européens sont capturés, beaucoup furent vendus sur le marché de Tunis, d'Alger et de Tripoli sous la régence des Ottomans.

Les algérois attaquèrent les villes côtières européennes notament celles de France et de l'Islande mais aussi celles d'Italie, du Portugal, d'Irlande, d'Espagne, d'Angleterre, des Pays-Bas, des îles grecques. Les navires et les bâtiments furent pillés, ils ramenaient de ces expéditions de nombreux d'esclaves.

Beaucoup de femmes capturées finissaient dans des bordels ou dans des Harems, quant aux hommes ils sont exploités dans les carrières et les chantiers, mais pouvaient servir également d'esclaves sexuels. Certains furent ralliés dans les rangs des armées barbares, d'autres furent convertis de gré ou de force à l'islam pour échapper à l'esclavage. Les plus servils devinrent des corsaires reconnus comme Jan Janszoon.

En 1830, la conquête de l'Algérie par la France mit fin à la traite des blancs et marque le déclin des Ottomans.


Si cet article vous a plu alors n'hésitez pas à liker, partager mais surtout n'oubliez pas de vous abonner en cliquant sur le bouton suivre tout juste en haut sur le profil pour ne pas rater nos prochaines publications.

Content created and supplied by: Life24 (via Opera News )

tunis

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires