Sign in
Download Opera News App

 

 

Nigéria : que devient Gloria ?

« Blood sisters », « Sœurs de sang » est un film à succès nigérian qui relate, l’histoire d’une mère qui élève toute seule, ses deux (02) filles, ce, suite à la mort de son époux. L’aîné Gloria et la cadette Esther. Mais, depuis leur l’enfance, la cadette Esther déteste sa grande-sœur Gloria qui, en retour, la couvre de son affection.

Devenue majeure, Gloria se marie à Ken, et ont deux enfants, une fille et un garçon. Esther qui quant à elle n’est pas encore mariée,  exprime au bout de quelques années, le désir de vivre chez sa sœur, pour poursuivre ses activités et ses études.

Malgré le refus poli du mari de Gloria d’accueillir sa belle-sœur sous son toit, celui-ci finit par accepter face à l’insistance de son épouse. Or, Esther, la sœur cadette, avait dans son esprit, un tout autre plan : faire mourir sa sœur et épouser Ken. Mais qui est en réalité la chanteuse Gloria ? Que devient l’actrice nigériane ?

Gloria, de son vrai nom Omotola Jalade-Ekeinde est née le 7 février 1978 à Lagos, au Nigéria. L’actrice -chanteuse s’est mariée, à l’âge de 18 ans au pilote Ekeinde avec qui elle a quatre enfants.

Si la star nigériane déclare être millionnaire depuis l’âge de 18 ans grâce à ses business, convient-il de noter que la vie n’a pas toujours été, un long fleuve tranquille pour cette philanthrope qui, du fait des difficultés, à commencer à travailler dès l’âge de 15 ans. 

En ce qui concerne sa carrière dans le 7ème art, Omotola Jalade-Ekeinde a joué dans plus de 200 films, et est à nouveau dans le film « Lockdown » qui sortira le 28 mai au Nigéria.

Ambassadeur de l’ONU pour le programme alimentaire mondial (PAM), et militante engagée auprès d’Amnesty International, le magazine américain « Time » l’a classée, en 2013, parmi les personnes les plus influentes au monde.

Le mannequin Omotola Jalade-Ekeinde qu’on surnomme au Nigéria « Omosexy » est aussi, une puissante femme d’affaires.

La chanteuse nigériane a également, une émission de télé-réalité dénommée « Omotola : the Real Me », qui est diffusée dans 52 pays avec plus de 52 millions de téléspectateurs.

En 2021, le magazine « Forbes Africa » la classe à la 8ème place des 100 innovations, inventions et icônes d'Afrique.

 

Soraya Safaola

 

 

Content created and supplied by: Safaola (via Opera News )

blood sisters nigéria

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires