Sign in
Download Opera News App

 

 

Choguel Kokalla Maïga expose la France à une réprobation générale

" De l'assassinat de Kadhafi en violation de la résolution des Nations-Unies, à la tuerie de Bounty en passant par Serval et Thiaroye , nous.observons avec lucidité.

Alors, il est temps que la France comprenne que les temps ont changé, il faut changer avec le temps.Il est temps que la France comprenne que les dirigeants actuels au Mali savent ce qui est bon pour le pays.

Ils exigent qu'on respecte le Mali et c'est seulement à ce prix que la coopération peut se poursuivre en respectant notre souveraineté pleine et entière."

S'est exprimé le premier ministre malien, Choguel Kokalla Maïga depuis la tribune du coton à Kita.(source: mali-web.org)

Pour le chef du gouvernement, le respect et la souveraineté du Mali passent avant toute forme de coopération avec l'ancien puissance coloniale.

La priorité des autorités maliennes, pour l'heure, est de pacifier le territoire ; Mettre un terme aux actes de terrorisme sur tout le territoire avant d'organiser les élections.

C'est une décision à laquelle la France doit absolument se soumettre auquel cas la coopération entre les deux nations sera difficile.

Par ailleurs, ne dit-on pas que

"On connaît mieux quelqu'un par l'histoire de ses ascendants que pour l'avoir pratiqué lui-même"?

Ce dicton, les autorités maliennes l'ont bien compris.

En effet, le 03 janvier 2021 à Bounty (Mali), la MINUSMA a ouvert le feu, tuant une centaine de civils réunis lors d'un mariage. Pourquoi? on l'ignore, elle a avancé la thèse d'une bavure.

Il y a également le massacre de Thiaroye qui s'est déroulé dans un camp militaire à la périphérie de Dakar le 1er décembre 1944 quand les troupes coloniales et les gendarmes français ont tiré sur les tirailleurs sénégalais qui manifestaient pour le paiement de leurs indemnités.

Et L'événement le plus marquant que l'histoire retiendra ; Le 20 octobre 2011 où le monde découvrait les images sanglantes du guide lybien Mouammar Kadhafi dans un tourbillon médiatique qui avait entraîné les forces armées occidentales aux côtés des rebelles lybiens, et ce en violation de la résolution 1973 du conseil de sécurité de l'ONU.

Que s'est-il réellement passé à Syrte (Lybie) ce 20 0ctobre 2011?

Plusieurs thèses ont été élaborées, cependant la plus plausible qui n'est ni officielle,ni de Human Rigths est que " Kadhafi a été tué par un espion de Sarkozy", c'est la thèse que soutient le très sérieux quotidien romain "Corriere Della Sera" dans un article publié le 29 septembre 2012.

Le 26 octobre 2011, après la mort de Kadhafi,le canard enchaîné publie un article intitulé " Kadhafi tué par Washington et Paris".

Au regard de ces dérives au cours de l'histoire auxquelles est associée la France, les autorités maliennes ne peuvent que s'en instruire et accroître leurs vigilances dans l'affirmation de leur souveraineté.

Content created and supplied by: Kskd (via Opera News )

choguel kokalla france kadhafi mali minusma

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires