Sign in
Download Opera News App

 

 

Afflux de réfugiés en Côte d’Ivoire: Faut-t-il craindre des infiltrations de djihadistes?

On ne pouvait qu’en arriver à là avec la dégradation de la situation sécuritaire dans les pays Sahéliens, qui tend à se déborder sur la Côte d’Ivoire où des groupuscules armés, soupçonnés de faire partie des Groupes Armés Terroristes (GAT) prennent ancrage dans plusieurs localités du nord du pays.

 

Selon un confrère qui informait dans un article paru ce Jeudi 14 Octobre sur Operanews, de manœuvres militaires conjointes en cours entre les forces Burkinabè et Ivoiriennes, dans la zone frontalière entre les deux pays, ‘’ Plusieurs personnes rentrent sur notre territoire pour des raisons de sécurité, nous rapportent d'autres sources contactées dans les localités de Nassian-Mapina, deux villages de Kong situés à moins de 30 km de Kafolo’’. Une situation qui pousserait les forces Ivoiriennes à accroître leur vigilance, car poursuit le confrère, ‘’ Les contrôles routiers sont beaucoup plus fréquents près des localités de Sahandala et de Linguékoro, deux villages de la sous-préfecture de Sikolo (département de Kong), à plus de 60 km de Ferké, nous confirment nos sources’’.

 

Un afflux de réfugiés vers la Côte d’Ivoire en provenance des pays où sévit la menace terroriste, c’est sans aucun doute l’un des scénarios les plus susceptibles d’accroître le risque d’infiltration d’éléments djihadistes en territoire Ivoirien.

 

Difficile de discerner dans le flot de réfugiés ceux qui s’introduisent en Côte d’Ivoire avec des intentions malveillantes. Et le risque est d’autant plus réel que la Côte d’Ivoire se trouve dans l’œil du cyclone, selon les informations dévoilées en début Février par les renseignements extérieures Français.

 

Une collaboration pertinente et étroite entre les réfugiés et les forces armés s’impose, de sorte à débusquer d’éventuels candidats à l’espionnage des dispositions tactiques des soldats Ivoiriens.

Raoul Mobio

Content created and supplied by: RaoulMobio (via Opera News )

côte ivoire terroristes gat

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires