Sign in
Download Opera News App

 

 

Bénin/ Eugène Azatassou : "Reckya Madougou n'est pas une terroriste"

 

Reckya Madougou, la candidate du parti « les Démocrates » s’est vue recaler à l’élection présidentielle du 11 avril dernier. Depuis lors elle séjourne depuis quelques mois à la prison civile de Missérété. Accusée d’actes terroristes, la candidate des démocrates a été placée derrière les barreaux.

Toutefois, tout le monde n’est pas d’avis avec ces accusations. Cette qualification de « terroriste » jetée sur Reckya Madougou est totalement rejetée par Eugène Azatassou, l’un des vice-présidents du parti de Yayi Boni.

Reçu dans la Rubrique « Sous l’arbre à palabre » du quotidien « L’évènement Précis », Eugène Azatassou refuse totalement qu’on accuse Reckya Madougou de terroriste.

Il a affirmé : « Reckya Madougou n’est pas une terroriste. Et moi je vais prévenir le gouvernement. On n’appelle pas un malheur. Le pouvoir s’est trouvé un créneau. Ce n’est plus la drogue, mais le terrorisme ». Il déplore cette accusation portée sur la candidate de son parti politique.

Pour Eugène Azatassou, ancien maire et ancien coordonnateur nationale de la Force cauris pour un Bénin émergent (FCBE), le concept terrorisme est devenu un moyen pour le régime en place pour attirer l’attention de la communauté internationale.

A en croire ses propos, : « le chef de l’Etat a voulu attirer la sympathie de la sous-région et au niveau international, parce que tout le monde est mobilisé contre le terrorisme ».

Eugène Azatassou, vice-président au sein du parti « les démocrates » a invité les dirigeants actuels à ne plus s’amuser avec le terrorisme. Ils doivent plutôt se concentrer sur les vrais terroristes qui sont au Mali, au Burkina-Faso et au Nigéria.

Et de conclure : « Si les vrais terroristes viennent dans le pays, c’est le pouvoir qui les aurait appelés ».

 

Content created and supplied by: jeuneinfo (via Opera News )

Eugène Azatassou Reckya Madougou

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires