Sign in
Download Opera News App

 

 

Attaque de N’dotré : un infirmier de la marine nationale parmi les assaillants arrêté

Face à la presse nationale et internationale, le vendredi 30 avril 2021, le Procureur de la République Adou Richard a livré des résultats de l’enquête relative à l’attaque du camp militaire de N’dotré. A l’en croire, 26 personnes en lien avec cette attaque ont été interpelées.

« L’enquête immédiatement ouverte à la suite de cette attaque et menée conjointement par diverses unités de police judiciaire a permis, à partir des téléphones des assaillants tués et de leurs carnets d’adresses, d’intercepter 26 personnes en lien avec les faits dont 15 de nationalité ivoirienne, 8 de nationalité camerounaise et 3 de nationalité libérienne », a-t-il confié.

Puis de poursuivre : « Il convient de préciser que 12 de ces 26 personnes ont été interpellés à Békipréa dans la sous-préfecture de Daloa, alors qu’elles se repliaient sur la ville de toulepleu après l’échec de leur opération. »

Parmi les assaillants, l’on enregistre la présence d’un infirmier de la marine nationale.

« Au nombre des interpellés, figure le nommé Yapoga Séka Fulgence, infirmier titulaire au grade de premier Maître de la marine nationale en fonction à l’hôpital militaire d’Abidjan (HMA). Ce dernier a reconnu appartenir à la bande organisée en vue de perpétrer l’attaque. Son rôle devait consister notamment à prodiguer des soins aux blessés et en amont à fournir des renseignements propres à faciliter l’attaque », a-t-il détaillé.

Outre le sieur Yapoga Fulgence, les fins limiers ont mis le grappin sur le couple Guéi Gérard et Aka Affia qui a hébergé les assaillants venus du Libéria, le nommé Koré Seri Evariste qui a accueilli une dizaine de personne durant la période incriminée, ainsi que les libériens Roesler SaynéRabouc et Tonali Joachin dit Jackson Doe.

A l’encontre de ces personnes, le Procureur de la République a requis « l’ouverture d’une information judiciaire au 10e cabinet d’instruction de la cellule spéciale d’Enquête des chefs d’atteinte à la défense nationale, contre l’autorité de l’Etat, de participation à une activité de mercenaire et de détention illégale d’arme à feu et de munition de guerre ».

Content created and supplied by: Pierre_Ephèse (via Opera News )

république adou richard

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires