Sign in
Download Opera News App

 

 

« Guerre du Kippour ou Guerre du Ramadan », découvrons ensemble une partie de l’histoire

En Octobre 1973, à la veille de la fête juive du Yom Kippour, débute la Guerre du Kippour encore appelé Guerre du ramadan.

Vaincu en 1963 par Israël, les pays arabes frontaliers à Israël ne rêvaient pas d'une seule chose : prendre leur revanche.

Le 6 Octobre 1973, l'Égypte et la Syrie, soutenus par plusieurs pays arabes,  lancent simultanément deux attaques sur différents fronts contre l'État hébreu.

La date n'est pas choisie au hasard puisque ce 6 Octobre 1973 est un jour de fête en Israël, le jour de la fête de Yom Kippour.

En déclenchant la guerre le jour de cette fête, les pays arabes frontaliers à Israël avaient un objectif, prendre Israël par surprise afin de reconquérir les territoires perdus lors de la précédente guerre notamment le Sinaï et le Golan. Territoires occupés Israël depuis la fin de cette première guerre.

Alors que les pays arabes espéraient profiter de l'effet de surprise pour vaincre Israël, un miracle se produit.


Malgré une armée israélienne complètement prise au dépourvu,  le lieutenant Zvika Greengold parvient à  résister face aux bombardements syriens sur la frontière du nord d'Israël.


Cette résistance sur le front Nord est le point de départ de la contre-attaque Israélienne.

Après avoir subi des bombardements de toute part, Israël avec le soutien militaire des américains l’Israël mène une contre-offensive d’abord sur le front syrien puis égyptien et arrive à prendre de dessus sur cette collusion de pays arabes.

Finalement, le 25 Octobre 1973 un cessez-le-feu est signé sous la pression des États-Unis et L’union soviétique et les combats prennent fin.

 Un accord a été signé le 11 novembre 1973 entre l’Égypte et Israël , « l’accord au kilomètre 101 » , c’est le rangement des troupes le 22 octobre. 

A la surprise générale, le 26 mars 1979 les deux pays signent la paix, à la suite des accords de camp David septembre 1978

Content created and supplied by: Prolixe_Gold1 (via Opera News )

syrie yom kippour

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires