Sign in
Download Opera News App

 

 

Vente de 80 Rafales aux Émirats : le jeu dangereux de la France dans un Proche-Orient instable

Emmanuel Macron était en tournée commerciale au Moyen-Orient ce week-end (03 décembre 2021). Il a signé à cette occasion, des contrats de vente d’armements dont des chasseurs de type Rafale aux Émirats Arabes Unis, dans un contexte de tension permanente dans la région.Les rafales vendus par la France vont contribuer à l'instabilité de la région (photo d'illustration) 

Après la claque de la vente avortée de 12 sous-marins à propulsion conventionnelle, d’une valeur de 55 milliards d’euros (36.080 milliards de francs Cfa) à l’Australie, Emmanuel Macron vient de réussir un joli coup. Le 03 décembre 2021, il a procédé à la signature d’un contrat de vente record de l’encombrant Rafale qui jusque-là arrivait difficilement à trouver preneur. Et pourtant, cet avion de chasse est le fleuron de l’avionneur français Dassault Aviation !

Le Président français en VRP de luxe a signé un méga contrat de vente de 80 Rafales et de 12 hélicoptères Caracal. Le tout d’un montant de 17 milliards d’euros (11.152 milliards de francs Cfa). Comme on le voit, la France n’a pas volé son 3ème rang de vendeur d’arme au monde. Selon l’Institut international de recherche sur la paix de Stockholm (Sipri), de 2016 à 2020, la part de la France des ventes d’armements dans le monde, représente 8,2%, derrière les État-Unis et la Russie.Emmanuel Macron et le Prince d'Abou Dhabi, Mohammed Ben Zayed al-Nahyan (Photo Afp)

A Paris, on n’en finit pas de se féliciter de ce succès commercial qui vient édulcorer la frustration du coup fumant des Américains à Canberra (capitale de l’Australie) qui ont mis la main sur le contrat du siècle, au nez et à la barbe de la France.

Seulement voilà, la logique mercantile de Paris vient comme pour jeter de l’huile sur le feu, dans cette partie du monde particulièrement instable où les monarchies moyenâgeuses enivrées par les pétrodollars sont en perpétuelles guerres d’influence et d’hégémonie.Les bombardements aérien ont causé ruines et désolation au Yémen (Photo:web)

Les Émirats arabes unis, tout comme l’Arabie-Saoudite, une autre monarchie totalitaire, sont engagés dans la guerre civile inextricable entre séparatistes yéménites et le gouvernement du Président Abd Rabbo Mansour, en Exil à Riyad (capital de l’Arabie saoudite). Les bombardements de la « coalition » formée par l’Arabie Saoudite et ceux d’Abou Dabi ont causé la ruine du pays et tués un nombre impressionnant de civils.

Avec ces avions de guerre qui viendront s’ajouter aux moyens de destruction de cette pétromonarchie, la paix dans la région n’est pas pour demain. Surtout que la France vend ses armes dans pratiquement tous ces pays du golfe persique. Qui a dit que la France n’a pas d’amis, mais que des intérêts ?

Théodore Sinzé

   

 

 

 

 

 

 

 

 

Content created and supplied by: ThéodoreKoffiSinzé (via Opera News )

emmanuel macron france

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires