Sign in
Download Opera News App

 

 

Boko Haram : voici le nouveau chef du groupe djihadiste

Le groupe djihadiste nigérian Boko Haram a confirmé la mort de son chef Abubakar Shekau par l’intermédiaire de son nouveau commandant présumé. Ce dernier s’appelle Bakura Modu, encore connu sous le nom de Sahaba. Il prend les rênes du groupe djihadistes tout en exhortant les commandants de sa faction à rester loyaux malgré la perte de leur commandant historique.


Selon un message vidéo de son nouveau commandant présumé, Bakura Modu, le groupe Boko Haram a confirmé la mort de son commandant historique Abubakar Shekau. Cette intervention du présumé nouveau chef du groupe terroriste, montre que les luttes intestines entre djihadistes sont loin d'être terminées dans le pays le plus peuplé d'Afrique.


Dans cette courte vidéo en arabe, le commandant principal de Boko Haram, Bakura Modu, également connu sous le nom de Sahaba, a exhorté les commandants de sa faction à rester loyaux malgré la perte de leur commandant historique.


La vidéo non datée de Boko Haram montre Bakura flanqué de dizaines de combattants armés en formation alors qu'il s'adresse à la caméra, dans ce qui est traditionnellement la façon pour un groupe djihadiste de présenter un nouveau leader.


"Commandants de Jama'atu Ahlu Sunna Lidda'awati Wal Jihad. Soyez inébranlables et tirez vos épées, propagez votre djihad, décapitez l'ennemi", a-t-il déclaré, en utilisant le nom officiel de la faction Boko Haram de Shekau, également connue sous le nom de JAS. "Ne laissez pas ce qui vous arrive ces jours-ci affaiblir votre résolution sur le djihad que vous menez, car Allah n'a pas abandonné vos efforts", a-t-il poursuivi. Bakura Modu exhorte également les commandants de Boko Haram à rejeter le commandant de l'ISWAP, Barnawi.


Abubakar Shekau, qui a acquis une certaine notoriété après avoir enlevé près de 300 écolières en 2014, s'est suicidé le mois dernier plutôt que de se rendre après que des rivaux alliés à l'IS ont attaqué son camp de base dans l'État de Borno, dans le nord-est du Nigeria, selon des sources de sécurité. La mort de Shekau a été considérée comme un changement majeur dans le conflit nigérian, bien que l'État islamique dans la province d'Afrique de l'Ouest (ISWAP) soit récemment apparu comme la force dominante dans l'insurrection islamiste qui dure depuis plus de dix ans dans le nord-est du pays.

Source : www.barrons.com

Content created and supplied by: jeuneinfo (via Opera News )

abubakar shekau boko haram djihadistes

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires