Sign in
Download Opera News App

 

 

Attaques terroristes: les Dozos prennent des résolutions fermes pour freiner les djihadistes

La photo de famille à l'issue le séminaire


La fédération nationale des Dozos de Côte d'Ivoire( FENACODOCI) a organisé le week-end dernier un séminaire à Bouaké sur le thème « Paix et cohésion sociale ».Ces chasseurs traditionnels ont décidé de jouer leur partition dans la lutte contre le terrorisme. ‘’Le Dozo ne doit pas profiter de son statut de chasseur pour voler ou détruire des foyers. Mettons-nous au service des Ivoiriens. Si nous sommes unis, les terroristes ne pourront pas pénétrer la frontière ivoirienne. Nous devons bouter hors d’état de nuire le terrorisme hors de nos frontières", a promis Dosso Sory. "Si vous voyez des personnes qui ont des attitudes suspectes, ne vous comportez pas en justiciers. Allez les signaler au sous-préfet, au préfet, au commandant de la Gendarmerie et ou commissaire de police. Ne portez pas vos calibres 12 en bandoulière pour perturber la quiétude des Ivoiriens’’, a lancé le Dozoba Dosso à ses confrères, venus de tous les coins du pays pour prendre part à ce séminaire de formation. 

Le panélistes Damoué Charles a abondé dans le le même sens en exhortant les chasseurs traditionnels de Côte d’Ivoire au civisme. "le Dozo ne peut en aucun cas agir en dehors des forces de l’ordre’’, a-t-il conseillé.

"Le Dozoya ne doit pas être une fin en soi. Ne vous laissez pas manipuler. Soyez en harmonie avec votre culture. Ne la dénaturez pas. N’utilisez pas la confrérie Dozo comme une arme de vengeance. Ne vous comparez pas aux forces’’, a indiqué Coulibaly Bintou, représentant le ministre Zoro Epiphane Ballo fils de la Marahoué.

Dan Opéli

Content created and supplied by: Dan_Opeli (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires