Sign in
Download Opera News App

 

 

Burkina Faso : suffit-il d'écrire un livre pour espérer mettre fin au terrorisme ?

Roch Marc Christian Kaboré n'est plus le président du Burkina Faso depuis le lundi 24 janvier 2022. Son successeur n'est autre que le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba, décrit comme un fin stratège de la lutte antiterroriste.

Bonne nouvelle !

Car la région sahélienne en a plus que jamais besoin. Au nombre de ses atouts, la presse internationale a cité un écrit de l'officier burkinabè, le livre intitulé : "Armées Ouest-Africaines et Terrorisme : Réponses Incertaines ?". Un livre qui va certainement connaître du succès après l'accession à la magistrature suprême de son auteur. Bref !

Mais concrètement, un livre suffit-il à trouver la solution "définitive" au terrorisme ? Cette question, nous la posons parce que le terrorisme au Sahel est un casse-tête pour ceux qui le côtoient, ceux qui le combattent. Qualifiée d'asymétrique, la guerre contre le terrorisme ne respecte pas les stratégies et les règles de la guerre conventionnelle. Parce qu'en réalité la guerre à des règles qu'il faut connaître et respecter.

Aussi, le fait majeur dans tout ça, c'est que Roch Kaboré a été évincé parce que selon ses bourreaux, il ne trouvait pas de réponses idoines au problème de terrorisme. En tant que citoyen du monde, nous suivons de très près l'évolution de la situation sécuritaire dans ce pays frère, surtout que la porosité des frontières aidant, les terroristes font des incursions meurtrières en Côte d'Ivoire.

Content created and supplied by: Yakouser (via Opera News )

Burkina Faso

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires