Sign in
Download Opera News App

 

 

Côte d'Ivoire : Les dozos sont-ils sincères en affirmant ne plus se mêler à la politique ?

Serait-il nécessaire qu'en cette periode de réconciliation de rappeler les exactions et dérives commises par les dozos pendant la crise post-électorale de 2010?

Cela pourrait ne pas être trop nécessaire cependant j'en viendrai néanmoins à des faits:

Le 20 juillet 2012,lors de l'attaque du camp des déplacés de Nahibly à Duekoué, des dozos ont soutenu des assaillants, causant la mort d'au moins 8 personnes.

Dans la nuit du 31 juillet 2012, à Sanegourifla (15 km de Sinfra), des dozos pourchassant un voleur de bananes ont tué un homme par balle.

Ces exemples sont légions, inutile de les ressasser tous par crainte de réveiller d'anciens souvenirs douloureux.

Ce qui importe aujourd'hui est la décision prise par les dozos au nom de leur chef suprême Dosso sory, de ne plus se mêler à la politique car elle a terni l'image de leur confrérie.

Espérons bien que cette décision soit réellement sincère surtout que les dozos sont au centre d'une controverse liée à leur reconversion informelle dans le domaine de la sécurité des biens et des personnes.

Content created and supplied by: Kskd (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires