Sign in
Download Opera News App

 

 

Côte d'Ivoire: Le commissaire-divisionnaire Léon Apauls Djokouéhi, nouveau président de la CmNat-ALPC

Léon Apauls Djokouéhi, désormais aux commandes de la présidence de la ComNat-ALPC. Qui d’autre le président Ouattara devrait choisir si ce n’est pas lui ? Léon Apauls Djokouéhi est commissaire-divisionnaire de son état. Le président Ouattara vient de signer son décret de nomination pour le poste de président de la commission nationale de lutte contre la prolifération et la circulation illicite des armes légères et de petits calibres de Côte d’Ivoire (ComNat-ALPC).

Très loyal et fidèle, le commissaire-divisionnaire, Léon Apauls Djokouéhi est discret mais intraitable sur ce qui lui revient comme fonction. Depuis le 27 mai 21 dernier, le président Ouattara l’a nommé président plein, car il était intérimaire après le départ à la retraite du préfet hors grade Kouadio Yao.

Il était secrétaire exécutif de l’organisation. Il faut rappeler que la ComNat-ALPC, est une structure nationale créée par décret N°2009-154 du 30 avril 2009, conformément aux dispositions de la convention de la CEDEAO sur les armes légères et de petit calibre, leurs munitions et autres matériels connexes.

Avec son élégance et sa fière allure d’un grand intellectuel, le commissaire aime être charmant pour donner le bon exemple à ses cadets et amis. Certains le surnomment Monsieur Trois tons, il connaît et s’instruit aux normes de son métier.

Il sait que sa tâche ne sera pas du tout aisée avec ces tentatives d’intrusion des terroristes et djihadistes qui veulent ameuter les ivoiriens, forçant les corps habillés à ne point dormir à force de vigilance et de prudence. Mais tous ceux qui le connaissent lui prêtent ce courage de ne pas frémir devant des dangers de toutes sortes et cela depuis son bas âge.

Attention à ce grand sportif de combat de haut niveau qui rigole mais sait mettre des limites.

Il devient le troisième président de cette organisation qui a pour mission essentielle d’assister le gouvernement dans la conception, la politique et les stratégies nationales de contrôle des armes légères et de petit calibre, en lien avec les autres Etats de la CEDEAO.

Bonne arrivée monsieur le président, vous ne serez pas seul. La population déterminée, vous prêtera mains fortes dans cette fonction délicate. Soyez en protégé.

                                                Joël ETTIEN

Content created and supplied by: BusinessActuality (via Opera News )

cedeao côte d'ivoire

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires