Sign in
Download Opera News App

 

 

Terrorisme : séparé en deux factions rivales, une incongruité explique la scission de Boko Haram

Boko Haram est l'une des organisations terroristes les plus actives en Afrique, précisément en Afrique de l'ouest. Et cette organisation qui a endeuillé plusieurs familles africaines est elle-même endeuillée car elle a perdu son mythique leader Abubakar Shekau lors d'un affrontement avec un groupe terroriste rival, l'Iswap.

En réalité, l'Iswap est né d'une implosion de Boko Haram selon le site voaafrique.com. L'Iswap, reconnu par le groupe Etat islamique, est né en 2016 d'une scission avec Boko Haram, auquel il reproche notamment des meurtres de civils musulmans. En effet, c'est incongru de voir des musulmans parmi les cibles du groupe terroriste.

A bien réfléchir, nous pourrions qualifier plausible ce raisonnement de l'Iswap. Car si tel est que Boko Haram combat pour imposer les rites de la charia, comment peut-on comprendre qu'il s'attaque à des gens qui sont déjà musulmans ? Car plusieurs africains musulmans ont déjà été victimes de la barbarie des hommes à Shekau. Nous rappelons que la page Abubakar Shekau a déjà été tournée puisque selon la même source d'information, Bakura Modu, dit Sahaba est le nouveau chef présumé de l'organisation jihadiste.

Content created and supplied by: yakouser (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires