Sign in
Download Opera News App

 

 

Bombardement de Bouaké : Qui a caché les boites noires des Soukhoï bombardiers ?

Que sont devenues les boites noires des Soukhoï Su-25 ? Qui les a cachées pour que depuis le 6 novembre 2004 que cet événement a eu lieu à Bouaké, l’on ne sache pas la vérité ? Il y a trop de bizarrerie dans ce dossier !


En 2004, un appareil de combat de l’armée ivoirienne tente de libérer la ville de Bouaké occupée par les rebelles de Guillaume Soro. L’opération qui se passe parfaitement bien, se termine par une fausse note. Un des Soukhoïs bombarde une position de l’armée française à Bouaké. Il y a mort d’hommes. Neuf soldats français et un ressortissant américain. Le procès a repris en moment à Paris. Mais chose bizarre, c’est que les autorités françaises n’ont pas réclamé les pilotes bombardiers que les autorités togolaises ont été amenées finalement à relâcher. Comme s’il n’y avait pas de plainte contre eux, comme s’ils n’avaient rien fait d’anormal.

Aujourd’hui, au procès, la ministre de la Défense française à l’époque des faits, Michèle-Alliot Marie, ne veut pas venir témoigner. Mais la pression des parents des victimes est forte. On veut savoir la vérité. Savoir qui a donné l’ordre de bombarder et pourquoi laisser fondre dans la nature ceux qui ont commis l’acte et qui peuvent dire qui leur a donné l’ordre de le faire. Le confrère Rfi est entré dans le dossier. Et l’autre bizarrerie, c’est l’affaire des boites noires. Certains soutenaient que les boites noires « n’ont jamais été récupérées » par des militaires français, mais la femme d’un militaire décédé, Elisabeth Capdeville, veuve de l’adjudant-chef Philippe Capdeville dit le contraire. Que les deux boites noires seraient dans le bureau du général Destremau, selon sa propre épouse. Le général Destremau était l’ex-commandant du Groupement tactique interarmes de Bouaké. Coup de tonnerre !


Mais que ferait-il avec ça ! Il serait assis dessus pendant qu’on cherche la vérité ? Est-ce vrai ? Faux ? Mais l’avocate de veuve Elisabeth Capdeville est intraitable ! Elle veut appuyer ! Appuyer ! Creuser ! Creuser ! Cette affaire risque de donner une autre tournure au procès. On piaffe d’impatience pour savoir réellement le fond du problème. Qui a caché et pourquoi les boites noires des Soukhoï ?


lhorizonifo.net

Content created and supplied by: LHORIZONINFO.NET (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires