Sign in
Download Opera News App

 

 

Niger: soldats français ou gendarmes Nigériens, une enquête sur l'auteur des 2 morts et 18 blessés

Qui des soldats français ou des gendarmes Nigeriens ont tué 2 manifestants Nigériens et fait 18 blessés à Tera ? Niamey a ouvert une enquête pour répondre à cette question. Le désormais ex-ministre de l'intérieur Alkache Alhada n'a pas daigné apporter une précision.

"Dans sa tentative de se dégager, elle a fait usage de la force" a-t-il indiqué faisant allusion aux deux (2) manifestants tués et 18 blessés. Le ministre de l'intérieur n'a pas précisé si ce sont les forces françaises de Barkhane ou les gendarmes Nigeriens qui ont ouvert le feu. Il sera limogé deux jours après les évènements de Tara.

Pour sa part, le Président nigérien Mohamed Bazoum essuie de vives critiques des Nigeriens qui regrettent une absence de fermeté face à ces tueries qu'ils attribuent aux soldats français. Du côté des chefs d'États africains et de la CEDEAO, c'est le silence. Faut-il y voir un symbole de désunion des peuples africains ? Soit. Pouvait-il en être autrement lorsque le Président nigérien Mohamed Bazoum défend becs et ongles les troupes françaises ?

Des massacres commis par des soldats français à Thiaroye ou à l'hôtel Ivoire ou encore sur le pont De Gaulle, quelles ont été les réactions des États africains ? Pour la France et ses soldats en Afrique, l'heure est à leur rejet. Les langues se délient de plus en plus pour dénoncer l'exploitation des ressources naturelles africaines et le soutien des dictateurs africains au pouvoir d'État.


Cyrille NAHIN

Content created and supplied by: Cyrille_NAHIN (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires