Sign in
Download Opera News App

 

 

Attentats du 11 Septembre : deux pilotes qui devaient se suicider parlent

Ils devaient percuter le quatrième Boeing à destination de Washington, quitte à y perdre la vie. Finalement, ils n'ont pas eu à le faire.

11 septembre 2001, 9h30 : Les deux tours du World Trade Center ont déjà été attaquées lorsque le vol 93 United Airlines allant de Newark à San Francisco sort de son chemin. Les terroristes ont pris le contrôle de l'avion pour se diriger vers Washington, au moment même où le Pentagone est attaqué. Leur cible : peut-être la Maison Blanche ou le Capitole. Il faut réagir et le vice-président Dick Cheney appelle George Bush qui donne son accord pour abattre l'avion. Il faut à tout prix limiter le nombre de morts, même si le Boeing contient des civils. Problème : aucun F16 disponible à proximité n'est armé. C'est alors que deux pilotes se sont portés volontaires pour percuter le Boeing : le lieutenant Heather Penney et le colonel Marc Sasseville. Vingt ans plus tard, ils racontent comment s'est déroulée leur mission suicide, qui n'a finalement jamais eu lieu.

« J'étais déterminé »

Les deux pilotes se trouvaient alors à Andrews Air Force Base, dans la banlieue est de Washington. C'est là qu'ils apprennent le terrible sens de leur « incroyable mission » : « localiser l'avion détourné et s'écraser, volontairement, sur ses parties les plus vulnérables », confie Heather Penney au Parisien. Il doit viser le cockpit, l'arrière de l'avion. Impossible à éjecter car cela risquerait de faire dévier leur avion de chasse et donc de faire échouer la mission.

Malgré le sort tragique qui leur est réservé, ils n'hésitent pas. « J'étais déterminé », assure le pilote, alors âgé de 26 ans. Il fallait éviter un nouveau drame coûte que coûte. Tous deux accélèrent donc dans leurs dispositifs pour foncer vers leur but, tout en pensant qu'ils vivaient leurs derniers instants.

Enfin, quelques minutes plus tard, il s'avère qu'ils n'auront pas à terminer cette mission. Les passagers de l'avion se sont révoltés contre les terroristes, les forçant à s'écraser à 10h03 dans une forêt au sud-est de Pittsburgh, en Pennsylvanie. « Ce sont les vrais héros », conclut avec émotion Marc Sasseville à France Télévisions.

Source : leparisien.fr

360Actu

Content created and supplied by: 360Actu (via Opera News )

Boeing Washington

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires