Sign in
Download Opera News App

 

 

Fuite de populations Burkinabè en Côte d'ivoire : Faut-t-il fermer les frontières avec le Burkina?

Dans une alerte publiée ce Vendredi 21 Mai, l'agence de presse Turque, Anadolu, relayant une information du quotidien Burkinabè ‘’Sidwaya'' sur une incursion ‘’d’individus armés non identifiés’’ dans deux villages de la région des Cascades au Burkina Faso, près de la frontière Ivoirienne, évoquait la fuite de nombreux villageois en Côte d’ivoire pour échapper à la furia des agresseurs.

Aussi légitime que ce mouvement d'exode puisse paraître du fait de la psychose générale qui s'est emparée des populations, traumatisées par les méthodes des djihadistes, cette nouvelle escalade pourrait être d'un mauvais présage pour l’environnement sécuritaire en Côte d’ivoire. Depuis le début de leur insurrection dans le Sahel en 2012, les combattants intégristes sont réputés pour leurs méthodes vindicatives.

En plus des visées expansionnistes que les organisations djihadistes semblent avoir sur le territoire Ivoirien qui revêt une importance stratégique dans la sous-région Ouest Africaine et notamment dans le Golfe de Guinée, ces groupes terroristes pourraient se donner des motifs supplémentaires pour mener des incursions sur le sol Ivoirien.

Les frontières entre ces deux pays souffrant d’une porosité troublante qui permet aux djihadistes de circuler avec une liberté dérangeante malgré le déploiement des armées, l’arrivée massif de réfugiés Burkinabè en territoire Ivoirien pourrait éveiller les tentatives d’incursion des terroristes, éventuellement à la recherche de cibles précises.


Ces derniers mois, les incursions djihadistes dans les localités du Nord de la Côte d’ivoire se font de plus en plus fréquentes.

L’hospitalité en temps de crise est nécessaire, mais face à la difficulté pour les armées Ivoiriennes de maîtriser le contrôle de leurs frontières, des mesures d’urgence adaptées devraient être prises pour limiter les mouvements entre les populations des deux pays, le temps de mieux cerner les tactiques employées par l'agresseur.

Raoul Mobio 

Content created and supplied by: RaoulMobio (via Opera News )

burkina faso côte d'ivoire

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires