Sign in
Download Opera News App

 

 

La France accusée d'être un "État terroriste" : et si les sahéliens étaient victimes de désinformation ?

La France est un ''État terroriste'', tels sont les mots qui ressortent des commentaires choquants de la plupart des articles publiés sur la toile concernant l'implication française au Sahel.

La France est-elle un ''État terroriste'' ? Si oui comment comprendre le fait qu'elle s'implique dans la lutte contre le terrorisme au Sahel ? Comment peut-on qualifier un ''État de terroriste'' alors que 52 de ses soldats ont déjà perdu la vie face aux groupes islamistes ? La France finance t-elle les djihadistes ? Si oui, comment comprendre que l'on puisse combattre le terrorisme tout en le sponsorisant à des coûts de centaines de millions d'euros ? Telles sont les questions qui logiquement méritent d'être posées avant de tirer des conclusions hâtives.

Ces accusations pour l'heure non fondées sont le fruit du sentiment anti français qui règne dans la région du Sahel. Par contre, il est important de noter que la France par ses agissements a fini par perde la confiance et l'amour des populations.

Cette mauvaise réputation de la France dans la région surtout au Mali se justifie par l'enlisement de la crise sécuritaire dans la région, car depuis son implantation il y a de cela 09 ans, la France n'est toujours pas parvenue à venir à bout de la menace terroriste qui au contraire ne fait que s'accentuée.

Une mauvaise réputation qui se renforce également par les suspicions de bavure notamment la polémique autour de la frappe de Barkhane à Bonti au Mali dans laquelle une vingtaine de personnes confondues aux djihadistes ont été tuées alors qu'elles assistaient simplement à un mariage.

La France est t-elle derrière le terrorisme au Sahel ? Cette question semble absurde, toutefois certains se la posent dans le but de comprendre comment une puissance militaire telle que la France bien qu'elle ait les moyens adéquats pour venir à bout de ce fléau, n'y est toujours pas parvenue depuis son implantation dans la région en 2013 ?. Face à une population qui lui témoigne un désamour, de l'hostilité et ne souhaitant qu'une chose : son retrait définitif, pourquoi ne se retire t-elle pas donc ? Aurait-elle des intérêts à protéger coûte que coûte d'où sa volonté de rester ? Pourquoi une possible arrivée de Wagner est-elle mal vue par la France sachant que seulement une poignée de ces mercenaires russes a permis à la RCA de retrouver son intégrité territoriale là où de nombreux soldats français et alliés ont échoués ?

Certes la raison de la volonté de la France de rester au sahel serait d'empêcher les djihadistes de se reconstituer en une force militaire capable de renverser les autorités locales ce qui ouvrirait un boulevard aux islamistes dans leur expansion, mais il faudrait aussi savoir que depuis pas de bons résultats puisque ces djihadistes sont déjà aux portes de la Côte d'Ivoire. Vivement que nos autorités prennent des mesures plus sévères pour éradiquer ce fléau de notre sol.

Pour ma part je ne crois pas que la France soit derrière le terrorisme au Sahel mais je pense qu'il est temps qu'elle n'intervienne plus dans cette lutte, ce qui forcerait les États africains à être plus responsables.

Life24

Content created and supplied by: Life24 (via Opera News )

france finance mali sahel

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires