Sign in
Download Opera News App

 

 

Burkina Faso : quinze personnes tuées dans une attaque dans la commune de Tin-Akoff

Une quinzaine de personnes ont été tuées mardi soir dans la commune de Tin-Akoff, dans la province de l'Oudalan, après une attaque par des hommes armés non identifiés, selon un communiqué du gouverneur de la région du Sahel. 

"Dans la nuit du mardi 18 mai, des individus armés non identifiés ont fait irruption dans le hameau de culture de Adjarara, à environ 7 kilomètres de Tin-Akoff, province de l'Oudalan et ont attaqué des citoyens réunis pour un baptême", a écrit le gouverneur, le colonel major Salfo Kaboré. 

"Le bilan de cette attaque fait état de quinze personnes tuées et une personne blessée, toutes de sexe masculin", a-t-il précisé. 

Suite à ces événements douloureux, il a présenté ses "condoléances les plus attristées aux familles des personnes décédées et souhaite un prompt rétablissement au blessé".

Par ailleurs il a invité les populations à signaler tout cas de mouvements suspect aux forces de défense et de sécurité (FDS). 

Une dizaine de personnes dont des volontaires pour la défense de la patrie (VDP) avaient déjà été tuées dimanche dans la région voisine du Centre-Nord.

Notons que des individus armés ont attaqué le village de Wassakoré dans la commune de Tin-Akoff, dans la soirée de ce jeudi 13 mai 2021, jour de célébration de l’Eid El Fitr, peu après 19h, au moins 05 personnes ont été tuées. Selon les autorités burkinabè, plus de 17000 personnes ont à nouveau fui leurs localités après cette série de nouvelles attaques dans les régions ciblées par les groupes armés.

edmond kouassi ( EDDYDY)

Content created and supplied by: Eddydy (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires