Sign in
Download Opera News App

 

 

Attaques armées répétées : quelles sont les conséquences pour la Côte d’Ivoire ?

Dans la nuit du mardi 21 au mercredi 22 avril, une base militaire ivoirienne était encore la cible d’une attaque d’hommes armés. La base militaire d’Anyama N’Dotré, puisqu’il s’agit de celle-ci, a vu la tentative d’intrusion d’assaillants armés de machettes, de Kalashnikov et de munitions. Ils ont, fort heureusement été mis hors d’état de nuire par les militaires de ladite base faisant au moins trois morts et des captifs côté assaillant.


Néanmoins, ce n’est pas la première attaque du genre visant une base militaire sur le territoire. Déjà, depuis le début de l’année, Kafolo, au nord du pays, a déjà été la cible de plusieurs attaques opposants des assaillants à l’armée ivoirienne. 


Un défi pour l’armée et le ministère de La Défense


Si ces attaques ont pour but de déstabiliser notre armée et d’en déceler les failles, les conséquences n’en demeurent pas moins importantes. C’est un défi de taille auquel doit faire face le nouveau ministre de La Défense M. Téné Brahima Ouattara, fraîchement nommé.

En plus des morts qu’elles font parfois dans les rangs de l’armée ivoirienne, les attaques répétées créent chez la population une situation de psychose qui n’arrange absolument personne. Elles tendent à fragiliser l’armée pendant que le pays entend s’installer dans une quiétude durable. 


La situation vue de l’extérieur


Vue de l’extérieur, la situation semble moins rassurante pour les pays qui traitent avec la Côte d’Ivoire. Le pays est vu comme une zone de moins en moins sûre et tout porte à croire que si rien n’est fait, la Côte d’Ivoire deviendra l’une des destinations les moins prisées dans les jours et les mois à venir. Ce mercredi par exemple, les Etats-Unis interdisaient les voyages à destination de la Côte d’Ivoire à leurs ressortissants. Le site du gouvernement américain faisait état d’une zone où la sécurité des citoyens américains serait mise en péril. Dans de telles circonstances, l’alerte semble prendre une autre dimension. Quel serait le regard des investisseurs sur le pays s’ils le sentent fragile et instable du fait de ces attaques ? En clair, il faut pour l’armée et le ministère de La Défense prendre toutes les dispositions pour endiguer ces projets de fragilisation de nos positions militaires. Il y va de la stabilité sécuritaire et, par conséquent, économique et sociale du pays.


Le nouveau ministre de La Défense a invraisemblablement du boulot à faire. 


Abonnez-vous pour plus de contenus !

Content created and supplied by: Negrowski (via Opera News )

ivoire

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires