Opera News

Opera News App

Procès du bombardement du camp français de Bouaké : «une erreur de tir» selon un ex-patron du 43e BIMA

SGB78
By SGB78 | self meida writer
Published 11 days ago - 13484 views

Alors que depuis bientôt 5 jours se tient à Paris le procès du bombardement du camp français de Bouaké, les différents témoins qui se sont succédés jusque-là pointent un doigt accusateur vers les pilotes biélorusses et un copilote ivoirien qui sont les principaux mis en cause dans cette affaire. Ces soldats présents dans le camp français lors du bombardement estiment tous avoir été délibérément visés par les avions de guerre ivoiriens.

        Mais une voix discordante et non des moindres vient de livrer sa version des faits qui tend à disculper la flotte militaire ivoirienne. Cette voix n’est autre que celle du Colonel Luc Perron de Rivel commandant de la célèbre base française du 43e BIMA d’Abidjan au moment des faits. Aujourd’hui à la retraite, le Colonel Luc Perron de Rivel a indiqué devant les juges que dans cette attaque du camp français de Bouaké, l’erreur de tir était « envisageable » puisque le camp « se trouvait à quelques 1 200 m » d’une position rebelle déjà visée. Il n’est donc pas à exclure que dans un autre assaut, les pilotes biélorusses qui avaient une connaissance approximative des lieux se soient trompés de cible en bombardant la base française alors que c’est plutôt celle des rebelles qui était visée.

        Pour cet ex officier français, l’armée ivoirienne n’avait aucun intérêt à s’en prendre à des soldats français dans le contexte qui prévalait à cette époque, qualifiant toute action d’attaque contre les soldats français d’erreur « grossière et massive » et « stratégiquement contreproductive ». Pour lui toute attaque délibérée d’un cantonnement français à cette époque par les Sukkoï ivoiriens lui parait « aberrante ».

        Il s’insurge également contre la riposte française qui a consisté à détruire au sol les capacités aériennes des forces de défense ivoirienne là ou « une action diplomatique extrêmement forte aurait permis d’empêcher tout risque sur les forces françaises ». De plus, selon cet officier, « ne pas détruire (NDLR les avions de guerre ivoiriens) aurait permis de saisir pièces à conviction et pilotes, et nous ne serions pas ici aujourd’hui ».


        S’achemine-t-on enfin vers l’éclaircissement d’une affaire militaire devenue affaire d’Etat aux ramifications complexes qui ne cesse de susciter interrogations et polémiques depuis bientôt 17 ans ? La suite du procès nous situera.

Content created and supplied by: SGB78 (via Opera News )

Tags:      

43e bima camp français paris
Opera News is a free to use platform and the views and opinions expressed herein are solely those of the author and do not represent, reflect or express the views of Opera News. Any/all written content and images displayed are provided by the blogger/author, appear herein as submitted by the blogger/author and are unedited by Opera News. Opera News does not consent to nor does it condone the posting of any content that violates the rights (including the copyrights) of any third party, nor content that may malign, inter alia, any religion, ethnic group, organization, gender, company, or individual. Opera News furthermore does not condone the use of our platform for the purposes encouraging/endorsing hate speech, violation of human rights and/or utterances of a defamatory nature. If the content contained herein violates any of your rights, including those of copyright, and/or violates any the above mentioned factors, you are requested to immediately notify us using via the following email address operanews-external(at)opera.com and/or report the article using the available reporting functionality built into our Platform

VOUS AIMEREZ

Blaise compaoré et 13 autres personnes devront comparaître pour attentat à la sûreté de l’état

36 minutes ago

143 🔥

Blaise compaoré et 13 autres personnes devront comparaître pour attentat à la sûreté de l’état

La partie orientale de l'Ukraine est en crise: voici les détails

59 minutes ago

154 🔥

La partie orientale de l'Ukraine est en crise: voici les détails

Affaire Amadé Ouremi : le procureur requiert la prison à vie pour l'ex- chef de milice

1 hours ago

56 🔥

Affaire Amadé Ouremi : le procureur requiert la prison à vie pour l'ex- chef de milice

Sans pitié, le procureur requiert la prison à vie pour Amadé Ouremi

1 hours ago

46 🔥

Sans pitié, le procureur requiert la prison à vie pour Amadé Ouremi

Opération Barkhane: l'armée française est à bout de souffle?

1 hours ago

61 🔥

Opération Barkhane: l'armée française est à bout de souffle?

Génocide Wè : la prison à vie, c'est la peine requise par le procureur contre le milicien Ouérémi

1 hours ago

136 🔥

Génocide Wè : la prison à vie, c'est la peine requise par le procureur contre le milicien Ouérémi

L'US Air Force dévoile leur arme secrète : un bombardier de 6ème génération

1 hours ago

91 🔥

L'US Air Force dévoile leur arme secrète : un bombardier de 6ème génération

Drame : encore deux morts et plusieurs blessés dans un accident de la circulation...

1 hours ago

91 🔥

Drame : encore deux morts et plusieurs blessés dans un accident de la circulation...

Massacre à Duékoué : le procureur requiert la prison à vie pour Amadé Ouérémi

2 hours ago

1476 🔥

Massacre à Duékoué : le procureur requiert la prison à vie pour Amadé Ouérémi

Côte d'Ivoire : de 1993 à 2010, que de difficultés pour accéder au pouvoir d'État. 3eme partie

2 hours ago

81 🔥

Côte d'Ivoire : de 1993 à 2010, que de difficultés pour accéder au pouvoir d'État. 3eme partie

COMMENTAIRES

Voir tous les commentaires