Sign in
Download Opera News App

 

 

Téné Birahima à Kafolo: le pilote (ou co-pilote) de l'hélicoptère suscite des interrogations

Le lundi 29 mars dernier, deux attaques ont été perpétrés par les groupes djihadistes basés au Burkina Faso respectivement à Kafolo et à Téhini, deux localités situés à l'extrême nord du pays. L'attaque a couté la vie à deux soldats ivoiriens ainsi qu'a 3 terroristes tués avec 4 interpellations pour l'attaque de Kafolo d'une part et 1 gendarme ivoirien tué et un autre blessé pour l'attaque de Téhini. Des attaques qui ont plongé les ivoiriens dans l'inquiétude et l'angoisse .

Ce jeudi, après une visite du terrain du commandant supérieur de la gendarmerie le Gal. Apalo Touré, le ministre de la défense par intérim était lui aussi présent sur les lieux afin d'apporter réconfort et soutien aux soldats stationnés dans la zone.

Cependant un fait a tout de même suscité des interrogations, en effet l'hélicoptère dans lequel ministre de la défense par intérim avait atterri sur les lieux, était présent dans le cockpit un pilote (ou copilote) venant visiblement d'un pays de l'occident comme le montre l'image ce qui suscite donc des interrogations: pourquoi ne pas choisir un pilote ou copilote ivoirien?

Loin de vouloir créer une quelconque polémique sur ce sujet, nous voulons juste signifier que le pays dispose tout de même de pilotes suffisamment expérimentés et chevronnés pour accomplir cette tache qui s'avère ne pas être pas la plus difficile.


Source: analyse de l'auteur

Content created and supplied by: parfait48 (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires