Sign in
Download Opera News App

 

 

Côte d'Ivoire : un journaliste fait une révélation inquiétante sur l'agenda des djihadistes

Depuis l'attaque terroriste de Grand-Bassam de mars 2016 à celle Téhini le 12 juin 2021, en passant par Kafolo, le modus operandi des djihadistes a considérablement évolué. Si celle de Grand-Bassam a pris pour cible des populations civiles, celles qui ont lieu dans le Nord ivoirien opposent à nos forces de défense et de sécurité une guerre asymétrique, avec usage de EEI. Pourquoi un tel changement ?

Invité au journal d'Afrique de TV5Monde du vendredi 09 juillet 2021, le journaliste et écrivain SEIDIK ABBA, ancien rédacteur central en chef à Jeune Afrique, nous livre une information inquiétante. Pour lui, les groupes djihadistes qui opèrent dans le Sahel on un agenda: « Celui de porter leurs activités au-delà du Sahel au Golfe de Guinée. Ils ont donc fait une fixation sur la Côte d'Ivoire», avait-il révélé. Toutefois, il souligne que cette menace pèse tout aussi bien sur tous les pays du Golfe.

Il évoque, par ailleurs, la creation « d'un axe terroriste qui partirait de l'Afrique de l'ouest, en passant par l'Afrique centrale avec Boko Haram et qui, irait jusqu'en Afrique australe» en citant à Juste titre l'exemple du Mozambique. Il poursuit pour dire que cet axe nous conduirait en Afrique orientale avec les Al chabab en Somalie. La boucle serait alors bouclée, on peut le dire ainsi.

Comme on le voit, l'axe décrit par SEIDIK ABBA semble constituer une ceinture autour de l'Afrique. Il convient maintenant qu'une politique volontariste de lutte contre le terrorisme soit définie au niveau de l'Union Africaine et ses partenaires internationaux. Car aucun pays, pris individuellement ne peut lutter contre ce fléau djihadiste, qui tend à s'enraciner de jour en jour.

Képhren

Content created and supplied by: Képhren (via Opera News )

côte d'ivoire djihadistes sahel

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires