Sign in
Download Opera News App

 

 

Procès / Le général Poncet : " Gbagbo n'a pas donné d'ordre pour les frappes à Bouaké "

Laurent Gbagbo ancien président de la république de côte d'ivoire a été pendant 10 années sous le coup d'un procès interminable avec des succession de témoignages.


En fin de compte il a été définitivement blanchi devant le monde entier avec une déclaration des juges selon laquelle les témoins avaient des témoignages faibles.

Ici en côte d'ivoire son pays d'origine un autre procès est en cour sur le bombardement des bases militaires françaises de qui ont lieu sous sa présidence en 2004.



Là encore il a été longtemps tenu pour responsable de cet acte presque terroriste puisque les hélicoptères de l'armée française étaient au sol pendant ces bombardements.

Alors un procès visant à élucider cette affaire très importante puisqu'elle engage la coopération ivoirienne et française est ouvert afin de situer les responsabilités.


Invité à la barre un témoin de taille a fait la lumière sur ces événements en blanchissant une fois encore l'ancien président ivoirien Laurent Gbagbo à travers son intervention :



<< Le président Gbagbo Laurent n'a pas donné de l'ordre pour les frappes à Bouaké. Il n'était pas informé de cette opération qui visait les bases militaires françaises... >> , a-t-il déclaré devant les juges.

Encore une fois de plus l'ancien président ivoirien est lavé de tout soupçon sur son implication dans ce bombardement.



Alors qui en est le responsable ?

Donnez votre avis sur le sujet et nous y répondrons


N'oubliez surtout pas de vous abonner gratuitement à notre page d'informations juste en cliquant sur suivre situé en haut à droite de votre écran si vous êtes un nouveau lecteur.


Globenews (l'information continue)

Content created and supplied by: Globenews (via Opera News )

Bouaké Laurent Gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires