Sign in
Download Opera News App

 

 

Choguel Maïga :"L'armée Française a empêché notre Etat de reprendre la ville"

Dans un entretien accordé au journal"le monde" ( https://www.lemonde.fr/afrique/article/2021/10/18/choguel-maiga-notre-gouvernement-a-compris-que-s-il-ne-compte-que-sur-un-seul-partenaire-il-pourra-a-tout-moment-etre-abandonne_6098822_3212.html) le 16 octobre 2021 à Bamako,le premier ministre du Mali, Choguel Maïga a répondu à des questions du journaliste.

Le premier ministre a répondu à plusieurs questions du journaliste au nombres desquelles celle qui nous a le plus marqué est la suivante:

"Dans un entretien accordé à l'agence russe "RIA Novosti" le 8 octobre vous avez accusé la France d'avoir entraîné des groupes armés dans le nord du mali après le déclenchement de l'opération "serval" en 2013 suggérez vous qu'elle fait preuve de duplicité au Mali en matière de lutte antiterroriste ?"

A cette question Choguel Maïga répond ceci: "Quand le gouvernement malien a demandé une intervention française en 2013,l'objectif était de détruire le terrorisme et d'aider l'état malien à se réinstaller sur l'intégralité de son territoire mais une fois arrivé à Kidal (bastillon des rébellions touareg, l'armée française a empêché notre Etat de reprendre la ville,je n'accuse pas,je donne des faits. A chacun d'en tirer ses conclusions. Les faits sont que le Mali a demandé à la France de l'aider à détruire le terrorisme et à recouvrir l'intégralité de son territoire.Près de neuf ans après,que constatons nous? Le terrorisme qui était confiné à Kidal s'est étendu à 80 % de notre territoire. Celà conduit les Maliens à penser qu'il y a un complot international contre notre pays.

Content created and supplied by: Kskd (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires