Sign in
Download Opera News App

 

 

Côte d’Ivoire: Encore deux attaques terroristes dans le Tchologo et le Hambol?

Selon l’Agence ivoirienne de presse (AIP), deux postes douaniers ont été attaqués dans le Nord ivoirien, dans la nuit du mercredi 19 au jeudi 20 mai, par des inconnus armés.

Cette information sera confirmée par l’Agence presse africaine (APA) qui écrit que, selon une source sécuritaire, le poste de douane du village Kamonokaha, situé à environ 10 km de Sikolo sur l’axe Nassian-Ferkéssédougou (région du Tchologo) a essuyé des tirs d’individus armés non identifiés.

La première attaque, selon l’AIP, est survenue aux alentours de 19h, au poste douanier du village de Kamonokaha, situé a environ 60 kilomètres de Ferkessédougou, sur l’axe menant à Kong. Les assaillants ont mis le feu à ce poste de douane dont les agents ont eu le temps de quitter les lieux.

Par la suite, à 2 heures du matin, une deuxième attaque a été signalée au poste douanier à Korowita, village situé entre les villes de Kong et Dabakala (Centre-Nord, région du Hambol). Ce poste a également été détruit ainsi que le matériel de travail des agents incendié par les assaillants, qui ont pris la fuite. Aucun blessé ni perte en vie humaine n’a été pour l’heure enregistré.

Pour APA, «Ils (assaillants) ont incendié le poste avant de prendre la fuite», ajoute la même source, précisant que « les assaillants sont venus de Tiendala, un village ivoirien à environ 15 km de Sikolo ». Deux motos appartenant aux douaniers ont été emportées par ces individus, selon le bilan de cette « attaque qui n’a fait ni mort, ni blessé ».

Il faut noter, selon APA, que les positions des forces armées ivoiriennes font l’objet ces dernières années d’attaques attribuées à de présumés terroristes. Deux attaques ont été perpétrées fin mars 2021 contre des positions de l’armée ivoirienne à Kafolo (Kong) et à Téhini (Bouna), près de la frontière avec le Burkina Faso, faisant au moins quatre morts. Une première attaque de la position de l’armée ivoirienne à Kafolo dans l’extrême nord du pays avait fait en juin 2020 une dizaine de morts chez les Forces armées de Côte d’Ivoire.

Les forces de défense et de sécurité multiplient les patrouilles terrestres et aériennes dans la zone depuis ces attaques, selon l’AIP.

GRO

Content created and supplied by: Africanewsquick.net (via Opera News )

côte ivoire tchologo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires