Sign in
Download Opera News App

 

 

La Côte d'Ivoire, bientôt à l'abri de la menace terroriste : La France s'annonce sur le terrain

Sans doute pour l'une des rares fois de son histoire, la Côte d'Ivoire apprenait ce Mardi 13 Juillet 2021, l'enlèvement de 05 employés d'une société de BTP Burkinabè, sur l'axe Ferkessedougou-Kafolo.

Certes, 04 otages ont été libérés dès le lendemain selon des sources sécuritaires relayées par le site Burkinabè, infowakat.net, mais ce rapt constitue une escalade supplémentaire dans la crise sécuritaire qui ébranle le nord de la Côte d’Ivoire depuis la fin Mars.

En dépit des dispositions tactiques prises par l'état-major de l'armée Ivoirienne pour enrayer la menace, la résurgence sporadique d'incidents sécuritaires dénote de la tension lancinante qui prévaut sur place.

Faut-t-il espérer que les résolutions du dernier sommet du G5 Sahel, tenu le 09 Juillet dernier par visioconference entre les chefs d'états Africains, membres de l'organisation et leur homologue Français, Emmanuel Macron, augurent d'une phase offensive imminente de l'allié Français en Côte d'Ivoire pour repousser la menace terroriste ?

Comme l'indiquait la rédaction en ligne de RFI, ce Vendredi 09 Juillet, quelques heures après la clôture du sommet, "La France entend désormais concentrer ses efforts vers le sud car selon Emmanuel Macron les groupes terroristes « ont aujourd’hui délaissé une ambition territoriale au profit d’un projet de dissémination de la menace plus seulement à l’échelle du Sahel mais à l’échelle de l’ensemble de l’Afrique de l’Ouest »".

Cette stratégie Française répond à un besoin de reconfiguration de la menace islamiste, car le soulignait le dirigeant Français, "Sans doute pour l'une des rares fois de son histoire, la Côte d'Ivoire apprenait ce Mardi 13 Juillet 2021, l'enlèvement de 05 employés d'une société de BTP Burkinabè, sur l'axe Ferkessedougou-Kafolo.

Autrement dit, la France vise désormais à redéployer une partie de ses 5000 soldats de Barkhane au sud du Sahel, sans doute dans la nouvelle zone d'activité terroriste ciblée identifiée en Février dernier par les renseignements extérieurs Français, la Côte d'Ivoire.

Ce changement de paradigme dans la stratégie antiterroriste Française dans son précarré en Afrique de l'Ouest, ne pouvait pas tomber mieux pour la Côte d’Ivoire.

Déjà engagée aux côtés de l'état Ivoirien dans la lutte contre le terrorisme à travers la création de l'Academie Internationale de Lutte contre le Terrorisme (AILCT), la France devrait monter en puissance sur le théâtre d'opération en Côte d'Ivoire dans les mois à venir.

Raoul Mobio

Content created and supplied by: RaoulMobio (via Opera News )

côte d'ivoire emmanuel macron france g5 sahel

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires