Sign in
Download Opera News App

 

 

Sécurité : les forces armées africaines peuvent elles faire face au terrorisme sans la France ?

Depuis plusieurs années, de nombreux pays africains sont sujets à des attaques terroristes perpétrées par des groupes armés. Ces attaques terroristes ont occasionné de nombreux morts et retardé le développement de plusieurs régions.

La France, à travers l’opération Barkhane, une opération miliaire qui avait mobilisé près de 5000 soldats, a apporté son soutien à plusieurs pays du Sahel : La Mauritanie, le mali, le Burkina Faso, le Niger et le Tchad. Allié important dans cette lutte, la france a récemment annoncé la fin de cette opération et cela, après la pire attaque terroriste jamais perpétrée au Burkina, dans le village de Solhan.



Le retrait de la France de cette lutte contre « les forces du mal » évoque des alliances associant les états de ces régions pour la protection de leurs territoires.

La Côte d’Ivoire, sujette elle aussi à des attaques terroristes depuis quelque temps, ne reste pas en marge de cette lutte.

Une académie internationale de lutte contre le terrorisme est sortie de terre et a récemment été inauguré à Jacqueville.

Les armées africaines pourront elles, sans l’appui des puissances Françaises, Américaines ou Russes, faire face à ces groupes terroristes qui menacent leur menacent ?

Sinon Quels types de coopération militaire ou de soutien militaire faudra-t-il avec ces forces pour une meilleure lutte contre le terrorisme en Afrique ? 

Nous vous invitons à nous dire en commentaire, ce que vous en pensez et à nous suivre pour ne pas manquer nos prochains articles. 

Content created and supplied by: Ivoire_Actu (via Opera News )

Burkina Faso

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires